Handicap : encourager les bonnes pratiques

Handicap : encourager les bonnes pratiques

Les loisirs inclusifs pour les enfants en situation de handicap : tel est le thème du concours des "Wippy d’or" 2015.

L’objectif des « Wippy d’or » est de récompenser les porteurs de projets qui favorisent l’intégration harmonieuse d’enfants en situation de handicap dans le respect de leur différence. Pour l’année 2015, le concours portera sur le thème « Des loisirs inclusifs pour les enfants en situation de handicap (3-18 ans) ». L’inclusion est aussi une manière d’accompagner l’enfant en situation de handicap et d’aménager au mieux le lieu d’accueil dans la perspective de rencontrer le plus adéquatement possible ses besoins, de soutenir ses compétences, de lui permettre de réaliser ses projets et de soutenir sa participation sociale.

Sport et loirs : un réel coup de pouce

En effet, les loisirs et le sport contribuent à l’intégration sociale, aident à la construction de l’identité, maintiennent la santé physique et mentale. Ils structurent aussi la vie quotidienne, luttent contre l’oisiveté, la solitude, et apportent un sentiment de compétence. Ils permettent de sortir de chez soi (domicile ou institution). Ils apportent donc de réels bénéfices à tous, et particulièrement à la tranche d’âge cruciale des 3 à 18 ans.

Parcours du combattant

Mais pour les jeunes en situation de handicap, les loisirs relèvent parfois du parcours du combattant (par manque d’accessibilité, manque d’adaptation, manque de sensibilisation…). Pourtant, comme le précise l’article 30 de la Convention ONU relative aux droits des personnes handicapées qui porte sur la participation à la vie culturelle et récréative, aux loisirs et aux sports des personnes en situation de handicap : « Les personnes handicapées ont le droit de bénéficier de l’égalité d’accès aux jeux, aux activités récréatives, aux loisirs et aux activités sportives ».

Quelles activités ?

Les activités de loisirs, sportives et culturelles, dans leur définition courante, concernent les activités qui sont reconnues/agréées par l’ONE mais aussi organisées par des associations, des services privés, des clubs sportifs qui ont leur propre législation... Les temps de loisirs prennent place après l’école, les mercredis, durant les week-ends et les vacances.

Pour qui ?

Ce concours vise à récompenser les loisirs qui accueillent des enfants en situation de handicap et des enfants valides de 3 à 18 ans. Une réflexion sur l’accueil d’enfants en situation de handicap a dû être menée (valeurs, aménagements, réseaux, implication des parents, formations, outils spécifiques…) et le projet doit être terminé ou en application (pas de « déclaration d’intention »).

Envie d’en savoir plus et de participer ?

Toutes les informations pratiques concernant le concours se trouvent sur le site de l’AWHIP.

Les formulaires sont à envoyer à jl.maniquet@awiph.be ou Monsieur Jean-Louis Maniquet Service communication de l’AWIPH 21 rue de la Rivelaine 6061 Montignies-sur-Sambre.

La date limite pour le dépôt des projets est le mardi 20 octobre 2015. Les projets seront récompensés lors de la cérémonie officielle de remise de prix dans la semaine du 3 décembre.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.