Hépatite C : éradiquée dans 10 ans ?

Hépatite C : éradiquée dans 10 ans ?

L’éradication de l’hépatite C est envisageable d’ici une dizaine d’années. Mais vu le coût des traitements, le choix est politique !

Beaucoup de personnes l’ignorent, mais l’hépatite C (VHC) est beaucoup plus contagieuse et tue plus de personnes que le Sida (300 en Belgique) ! Question de mésinformation, sans doute. Sur les 70 000 Belges qui en seraient porteurs, près de la moitié l’ignore. Ils peuvent donc contaminer d’autres personnes, sans même s’en rendre compte. Pourtant, cette maladie est guérissable. Un groupe de travail composé d’hépatologues a étudié des pistes qui permettraient d’éradiquer la maladie d’ici 10 ou 15 ans.

Un plan de lutte

Guérir des patients de l’hépatite C est aujourd’hui possible à 90%, voire à 100%, grâce à de nouveaux traitements. Mais ceux-ci coûtent très cher. Un traitement total de trois mois coûte en moyenne de 25 000 à 41 000 euros par personne. L’éradication de l’hépatite C en Belgique relève donc de la décision politique. Pour éliminer le VHC d’ici 10 ans, il faudrait traiter 7000 patients par an, engager des campagnes de dépistages importantes et traiter les personnes infectées dès les fibroses débutantes à partir de 2016 et l’ensemble des personnes infectées dès 2017. Un tel plan est forcément très coûteux. L’étaler sur 15 ans au lieu de 10, permettrait cependant de moins peser sur les budgets publics.

Remèdes fiables, peu de patients traités

Paradoxalement, il y a 20 ans, tous les patients infectés étaient traités. Mais seul un sur dix avait un espoir de guérison. Alors qu’actuellement, la maladie possède des remèdes fiables, mais seuls les patients chez lesquels le stade du VHC est avancé, bénéficient du remboursement des traitements. Cela représente quelque 900 personnes traitées par an. Soit 40 millions d’euros alloués pour le remboursement des médicaments atteints de fibroses avancées, en 2015 (stade F3).

Vers un positionnement politique

La porte-parole de la Ministre de la Santé, Maggie De Block, vient néanmoins d’annoncer que les patients infectés au stade F2 de la maladie pourront probablement bénéficier du remboursement dès 2016. Le nouveau pacte entre le gouvernement et l’industrie pharmaceutique inclut par ailleurs un système structurel qui devrait être développé pour le remboursement de médicaments contre l’hépatite C. Traiter les patients infectés permet également de les rendre à nouveau disponibles sur le marché de l’emploi et d’économiser d’autres frais de santé connexes.

Sandra Evrard



Commentaires - 1 message
  • Je suis avec F4 cirose hépatique existée plus trataiment pour moi?

    jack bobo jeudi 6 août 2015 18:51

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.