Le non-marchand sera dans les rues pour ses accords

Le non-marchand sera dans les rues pour ses accords

Ce jeudi 1er juin, le secteur non-marchand repartira arpenter les rues de Bruxelles, afin d’obtenir les accords promis par le Fédéral.

Le non-marchand descendra dans la rue ce jeudi, afin d’aller interpeller le Fédéral, qui lui a promis des accords, mais n’a encore mis sur pied aucune mesure concrète ni proposé de budget. Le secteur est à présent "habitué" à ce type de manifestation, la première ayant eut lieu en novembre, afin de préciser ses revendications. La CGSLB, dans un Communiqué, explique les raisons de ce rassemblement

Une énième manifestation

Charles Michel reste sourd aux revendications des travailleurs du secteur…et pourtant, ces derniers mois, ils ont déjà marché plus de 20 km dans Bruxelles !

Les travailleurs du Non Marchand des secteurs fédéraux de la santé (Hôpitaux, Soins à domicile, maisons médicales….) seront à nouveau présents dans les rues de Bruxelles ce 1er juin afin de mettre le secteur au centre des préoccupations et priorités politiques à la veille de discussions budgétaires importantes.

Malgré des négociations entamées le 17 janvier dernier suite à plusieurs manifestations, les moyens budgétaires pour la conclusion d’un nouvel accord social pluriannuel restent vagues et incertains. Le gouvernement n’a pas encore réellement précisé ses intentions pour 2017… ni pour les prochaines années.

Eric Dubois : « Le gouvernement fédéral ne semble pas vraiment se soucier de l’avenir des travailleurs du secteur. Dans les secteurs du non-marchand, les accords sociaux sont négociés de manière pluriannuelle entre syndicats, employeurs et gouvernements…le dernier accord fédéral date déjà de 2011. »

Ces accords sociaux sont indispensables pour améliorer les conditions de travail et de rémunérations des travailleurs. Or, on assiste plutôt à un recul, notamment par un accès aux aménagements de fin de carrière de plus en plus difficile et des conditions de travail qui se dégradent (une charge de travail élevée, des tâches souvent pénibles, une flexibilité exacerbée, des horaires difficiles) …et des salaires trop peu attractifs pour attirer les jeunes vers le secteur alors que les besoins augmentent. Le Syndicat libéral souhaite que le Non-Marchand PROGRESSE, et non recule…et réclame un réel coup de main pour le secteur au sens propre comme au figuré !

C’est pourquoi, en front commun syndical, nous avons décidé de maintenir la pression sur le gouvernement Michel afin que les moyens nécessaires à un réel accord social pluriannuel soient dégagés lors des discussions budgétaires.

Nous vous donnons déjà rendez-vous ce 1er juin vers 10h Place des Barricades…une délégation sera reçue vers 09h au 16, rue de la loi chez le Premier Ministre Charles Michel accompagné des Ministres De Block et Peeters qui pilotent les négociations.

Quid des autres gouvernements ?

Eric Dubois précise également qu’ « En Région Wallonne, nous avons pris connaissance (via les médias) qu’un budget de 10 mio € en 2018 (20 mio € en 2019 , 30 mio € en 2020 qui deviendront récurrents) a pu être dégagé lors du conclave budgétaire pour la réalisation d’un accord social...nous attendons évidemment la confirmation de ces montants. Nous avons réinterpellé les cabinets Prévôt et Tillieux et nous venons de recevoir (enfin) une invitation du Ministre Président Magnette pour une réunion à l’Elysette le 7 juin à 16h (en présence des Ministres Prévôt et Tillieux)...Je suppose que l’on nous confirmera les infos reçues via les médias relatives au budget notamment et que nous pourrons y fixer une réel calendrier de travail pour aboutir à un nouvel accord social.En FWB, les réunions techniques avancent. Les négociations se poursuivent de manière constructive, mais les moyens actuellement sur la table (5 Mio€ en 2017) sont assez limités et ne pourront répondre qu’en partie à nos revendications. »

Eric Dubois, responsable sectoriel CGSLB 0475398957

[A lire]

- La manifestation des travailleurs wallons du non-marchand approche
- « Grand succès » pour la manifestation du non-marchand
- 10 à 15.000 travailleurs du non-marchand dans les rues de Bruxelles
- Les infirmières seront présentes en nombre à la manif du non-marchand
- Le printemps du non-marchand démarre !
- Le secteur non-marchand, champion de l’absentéisme
- Nouvelle déception du non marchand à la Région wallonne
- Non-marchand : ça avance à Bruxelles !
- Non-marchand : 2e grande manifestation nationale ce 21 mars
- Le secteur non-marchand martèle : il veut un accord pour 2017
- Non-marchand : les syndicats fustigent le gouvernement wallon
- Le secteur non-marchand en a assez
- Pas de budget pour le non-marchand
- Le non-marchand n’a jamais été évalué à sa juste valeur



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.