Les ministres francophones renforcent les moyens pour la réinsertion des détenus

Les ministres francophones renforcent les moyens pour la réinsertion des détenus

Les ministres francophones renforcent les moyens pour la réinsertion des détenus. Au programme : des nouvelles mesures relatives à la culture, la santé, le sport, le psychosocial, et la formation/ l’enseignement.


- Pot-pourri : quelles mesures pour la justice ?
- Prisons : Forest, bientôt réduite à 180 détenus

La prise en charge et l’accompagnement des détenus est une pièce essentielle de l’approche humaine de la justice. Elle contribue à promouvoir au sein des prisons des droits nécessaires au bien-être et à la réinsertion des détenus. Les ministres francophones des gouvernements wallons, bruxellois et de la FWB en charge de cette matière se sont réunis le 20 juin 2016. L’objectif ? La tenue d’ une « Conférence interministérielle (CIM) visant la coordination des politiques d’intervention en lien avec le milieu carcéral. »

Cinq thématiques privilégiées

Mis à part la réforme fédérale de la Justice, les entités fédérées semblent ainsi prendre les devants dans ce grand chantier. Ce processus avait débuté, avec la sixième reforme de l’Etat suite au transfert des compétences des Maisons de la Justice à la FWB. Aujourd’hui, trois gouvernements formulent un projet politique concret et cohérent concernant le déploiement en prison d’aide et de services à destination des détenus. Cinq thématiques ont été privilégiées lors de la rencontre : la culture, le sport, la santé, le psychosocial et la formation/ l’enseignement.

La Culture

En Fédération Wallonie-Bruxelles

- Renforcement du soutien aux associations en éducation permanente et en alphabétisation travaillant en milieu carcéral
- Attention particulière pour le milieu carcéral dans le cadre de l’appel à projets « Alpha culture »
- Soutien aux projets appuyant la lecture en prison
- Soutien au département « Un pont entre deux mondes » du Théâtre royal de la Monnaie pour son atelier de chant gospel (prison de Forest) Le Sport

En Fédération Wallonie-Bruxelles

- Partenariat avec l’ADEPS via la délégation de moniteurs sportifs et le prêt de matériel pour encadrer les activités organisées en prison, à la demande des établissements et / ou des coordinateurs.

Le Psychosocial

En Fédération Wallonie-Bruxelles

Réalisation d’un état des lieux de l’offre de services et développement d’un support visant à informer les familles et les proches des détenus sur l’offre psychosociale qui est à leur disposition, et ce, à travers différents canaux de communication (canaux vidéo dans les salles de visite, campagne télé et internet, permanences,…)

La Santé

La santé en prison est un véritable enjeu puisque la prévalence de l’hépatite C et du VIH y est élevée, la consommation de drogues importante, la santé mentale des détenus souvent fragile et les rapports sexuels non protégés fréquents. Face aux constats de santé de la population en milieu carcéral, des projet-pilote de promotion de la santé seront introduits dans les prisons.

En Région bruxelloise

- Assurer la présence d’un éducateur spécialisé en promotion de la santé qui apportera un soutien individuel et collectif aux détenus en collaboration avec les agents pénitentiaires et le service médical de la prison
- Diffuser une newsletter afin de sensibiliser et d’informer les professionnels de la santé qui travaillent auprès des détenus et ex-détenus et susciter des collaborations avec ces professionnels
- Mettre en œuvre des concertations afin de récolter les constats des professionnels impliqués au sujet de la santé des détenus

En Région wallonne

- Fournir, selon une approche globale de la santé et d’empowerment, une offre d’information, de sensibilisation et d’orientation vers les détenus et les acteurs internes et externes à la prison
- Sensibiliser la population détenue et le personnel encadrant à l’alimentation saine et équilibrée et promouvoir, l’activité physique au sein des établissements pénitentiaires

La Formation/ L’ Enseignement

En Fédération Wallonie-Bruxelles

- Création d’une structure unique pour l’école en prison, qui permettrait de pérenniser et de centraliser l’organisation de l’ensemble des formations de l’Enseignement de promotion sociale dispensées en milieu carcéral.

En Région wallonne

Développement d’un projet pilote relatif à la validation des compétences « internes » et de compétences « externes ».

En Région bruxelloise

- Développement de deux projets pilotes relatifs :

1) à la validation des compétences

2) à la formation à distance (utilisation de l’Espace public numérique d’autoformation de Bruxelles Formation, en coopération avec les ASBL partenaires Adeppi et Après)



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.