Mémoires/TFE

La représentation sociale du mineur délinquant au sein des parquets jeunesse et des IPPJ.


La délinquance juvénile est devenue, depuis plusieurs années, un thème à la mode dans notre société. Elle occupe une place privilégiée dans les débats politiques, dans les médias mais également dans les discours de tout un chacun. Les jeunes sont très souvent désignés comme les principaux responsables de l’insécurité. Les événements récents ne font que raviver un tel sentiment de peur mais aussi d’incompréhension par rapport aux mineurs délinquants.

Mais qu’en pensent les professionnels du secteur de l’aide et de la protection de la jeunesse ? Quelle image ont-ils de ces jeunes qu’ils rencontrent ? Quelle représentation se font-ils de ces mineurs avec qui et pour qui ils travaillent ?

Dans le cadre de ce mémoire, nous avons tenté de repérer quelle est la représentation sociale du mineur délinquant (garçon et fille) chez les magistrats des sections jeunesse des parquets ainsi que chez les intervenants des institutions publiques de protection de la jeunesse. En leur donnant la parole, nous voulons mettre en avant la vision que chacune de ces deux catégories professionnelles a des mineurs délinquants.


Auteur

Stéphanie Dubuc

Email :
Etudes : Licence en criminologie
Etablissement : UCL
2006, 106p.

Thème : Enfance, jeunesse
(enregistrement le 02/11/06)

« Retour

Publier une annonce

Pour présenter votre mémoire sur guidesocial.be, suivez le lien suivant :

publier une annonce

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus