Mémoires/TFE

Le rôle de l'école face à la maltraitance des enfants

Approche des représentations chez les enseignants de Bruxelles (Belgique) et Lomé (Togo)


Dans un monde où la violence est quotidienne, les enfants représentent la population la plus fragilisée.
L'école, en tant qu'espace dédié au développement de l'enfant, en tant qu'interface entre familles et Etat, a-t-elle un rôle à jouer de prévention ? d'information ? de transformation des représentations ?
Au sein de deux paysages socioculturels opposés : le Togo et la Belgique,quelles représentations ont les enseignants sur cette problématique ?
Par des entretiens avec les enseignants, par une approche historique et sociétale des deux pays, avec la Déclaration des droits de l'Enfant en tant que texte consensuel, j'ai voulu mieux cerner les représentations des acteurs éducatifs et, de là, émettrent des tentatives de pistes de réflexion et d'action.

TABLE DES MATIERES
Introduction 5
1 L’objectif de ce travail 7
2 Peut-on comparer ? Pourquoi comparer ? 8
2.1 Si différents ? 9
2.2 Le modèle français 9
3 Ecole et globalisation 10
3.1 Ecole maltraitée ? Ou école maltraitante ? 10
3.2 Un même système néo-libéral, des conséquences diverses 10
3.2.1 L’enseignement belge : entre « rentabilisation et équité » 10
3.2.2 « Légalisation » de la pauvreté et du sous-développement ? 11
3.2.3 Le travail des enfants 12
4 Protégeons nos enfants !! 13
4.1 Les représentations collectives 13
4.2 Vers une représentation sociale normative des Droits de l’Enfant ? 14
4.3 La famille : idéal sacré et sphère privée 16
4.4 Les intervenants 17
4.5 Les mesures prises 17
5 Ecole et langage 18
6 L’enseignant 18
7 La formation de l’enseignant 19

Cadre historique et social : L’école et la maltraitance 22
1 La Belgique 22
1.1 Les étapes marquantes dans l’histoire 22
1.1.1 La pilarisation 23
1.1.2 Une priorité sociale 24
1.1.3 Le Pacte Scolaire et la Déclaration des droits de l’enfant 25
1.1.4 Les années 60 : de la «protection de l’enfant à la protection de la jeunesse 25
1.1.5 A partir des années 70 : rationalisation et échec scolaire 26
1.1.6 Les années 1990 : de la « protection de la jeunesse » à « l’aide à la jeunesse » 27
1.1.7 De nouvelles missions pour l’école 27
1.2 La formation des instituteurs 28
1.3 Quelles sont les « sanctions scolaires » légales en Belgique aujourd’hui ? 29

2 Le Togo 31
2.1 Données Générales 31
2.2 Les étapes marquantes dans l’histoire 31
2.2.1 Avant la Colonisation 31
2.2.2 La colonisation allemande 32
2.2.3 Colonisation britannique et française 34
2.2.4 Régime de la « Tutelle » 35
2.2.5 L’Indépendance en 1960 35
2.2.6 Après l’indépendance 35
2.2.7 La « Réforme » vers un système éducatif togolais 36
2.2.8 A partir de 1980 : le phénomène de déscolarisation 38
2.2.9 Quel rôle pour l’école ? 39
2.3 La Formation des enseignants 40
2.4 En conclusion 41
3 La Maltraitance 41
3.1 Contexte 41
3.2 Au nom de « l’intérêt supérieur de l’enfant » 42
3.3 La maltraitance : une représentation et une action contradictoires à plusieurs niveaux 43
3.3.1 Définition des notions de « mauvais traitements » et « maltraitance » 44
3.3.2 Conséquences de la maltraitance sur le comportement psychoaffectif, social et cognitif. 46
3.4 Perspective africaine, togolaise 46
3.4.1 Le châtiment corporel au Togo, ou plus précisément le « bâton », appelée aussi la « chicotte ». 48
3.4.2 Le travail des enfants 48
3.5 L‘école, lieu d’information et d’expression 49
3.6 Des Traités pour changer les mentalités 49
3.7 Le rôle des médias 50
3.8 Les instruments de ré-action 50
3.9 En conclusion 51
4 L’Echec scolaire et maltraitance : quelques réflexions 51

Méthodologie 53
1 Population 53
2 Conditions de passation 54
3 Une variable n’a pas été retenue dans l’analyse des questionnaires 54
4 Choix de l’instrument 55
4.1 Construction du questionnaire 55
4.1.1 L’enseignant 55
4.1.2 Conception de l’enfant 55
4.1.3 La maltraitance 55
4.1.4 La Protection de l’enfant. Les questions portent sur : 55
4.2 Analyse des questionnaires 57

Analyse des données et résultats du questionnaire 58
1 Présentation des enseignants interrogés 58
1.1 La Formation : une préoccupation 58
1.2 Genre : des différences entre Bruxelles et Lomé 59
1.3 L’Age de l’enseignant : dans un pays plus « vieux », des enseignants plus jeunes ? 59
1.4 La Durée de Carrière 59
2 Analyse des réponses 60
2.1 Un « Enfant » a quel âge ? 60
2.2 La Maltraitance 61
2.2.1 Les formes de maltraitance 61
2.2.2 Milieu d’origine de la maltraitance 64
2.3 La Protection de l’Enfant 66
2.3.1 Les mesures existantes 66
2.3.2 Efficacité des mesures 68
2.3.3 L’expérience de l’enseignant 69
2.3.4 La Déclaration des droits de l’Enfant 71
2.3.5 Conclusion : un grand sentiment d’impuissance 72
2.4 L’école 73
2.4.1 Un lieu Pour … 73
2.4.2 Rôle de l’école face à la maltraitance 74
2.4.3 Initiatives connues par les enseignants 76
2.5 Si vous étiez Ministre de l’éducation … pistes proposées par les enseignants 79
2.5.1 Les particularités entre Bruxelles et Lomé 80
2.5.2 Propositions communes 80
2.6 Questions supplémentaires 81
2.6.1 Les problématiques défendues par les politiques ne représentent pas une priorité pour les enseignants. 81
2.6.2 Quant à l’Efficacité des campagnes 82

Discussion 83
1 Critique de l’instrument 83
2 Premières conclusions à partir des réponses des enseignants 83
3 Exploration de quelques fondements de la construction des représentations sociales 86
4 En conclusion 93
Bibliographie 95

Annexes
Annexe 1 Questionnaire
Annexe 2 Tableaux complémentaires
Annexe 3 Déclaration des droits de l’Enfant


Auteur

Tatiana Sponar

Email :
Etudes : Sciences de l'Education
Etablissement : Université Libre de Bruxelles
2007, 103p.

Thème : Education, culture
(enregistrement le 30/06/07)

« Retour

Publier une annonce

Pour présenter votre mémoire sur guidesocial.be, suivez le lien suivant :

publier une annonce

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus