Mémoires/TFE

Le plan Activa : résultats sur le marché de l’emploi bruxellois & répercussions sur les travailleur

La précarité de l’emploi… l’emploi de la précarité


Dans ce travail, j’ai choisi de mêler théorie et pratique, en illustrant régulièrement mes propos par le récit de mes expériences au CPAS de Molenbeek-Saint-Jean et à l’asbl Bravvo, ainsi que par des témoignages de travailleurs concernés. Après une analyse de quelques concepts régulièrement utilisés dans le secteur de l’insertion socioprofessionnelle, je retracerai un historique du contexte dans lequel est apparu le plan Activa, tant du point de vue du chômage que de l’aide sociale. Je m’appuierai sur quelques statistiques, permettant une mise en lumière de ce contexte sur les dix dernières années.
J’élaborerai ensuite une description du plan Activa, et des diverses formes qu’il prend. Je tenterai d’en aborder tous les aspects, sans pour autant en décrire les moindres détails d’ordre administratif, particulièrement complexes.
Enfin, je m’attarderai sur les aspects juridiques. Nous le verrons dans les témoignages, le plan Activa peut être source de difficultés pour les travailleurs. Afin d’en connaître les raisons et recours possibles, je me suis penchée sur les textes légaux et la jurisprudence. En analysant quels sont les résultats du plan Activa sur le marché de l’emploi bruxellois, et ses répercussions sur les travailleurs, ce travail me permettra d’approcher plus globalement la problématique des emplois précaires. La question qui me préoccupe est de savoir dans quelle mesure, comment et pourquoi le plan Activa est représentatif de cette problématique.


Auteur

Ariane Levêque

Email :
Etudes : Assistante sociale
Etablissement : HELB Ilya Prigogine - EOS
2011, 99p.

Thème : Travail, emploi
(enregistrement le 19/01/12)

« Retour

Publier une annonce

Pour présenter votre mémoire sur guidesocial.be, suivez le lien suivant :

publier une annonce

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus