30 nouveaux lits pour les personnes polyhandicapées ou souffrant de troubles autistiques

30 nouveaux lits pour les personnes polyhandicapées ou souffrant de troubles autistiques

Le manque de places dans des centres d’accueil pour les personnes handicapées demeure interpellant. Jusque-là, rien de neuf. Mais en 2016, enfin, l’Aviq et la Région wallonne réagissaient : elles lançaient des appels à projet pour financer des nouveaux lits. L’ASBL « Point d’Eau » en a profité. Grâce à cela, elle peut aujourd’hui s’engager dans la construction d’un nouveau centre qui hébergera 30 personnes.

Une ASBL de presque 40 ans

L’ASBL « Point d’Eau » est née en 1981 dans le village de Grumelange, dans la Province du Luxembourg. Créée par des parents et amis, elle gère aujourd’hui un centre qui accueille près de 50 adultes handicapés atteints de paralysie cérébrale et/ou de déficience mentale profonde ou sévère. L’ASBL dispose d’un personnel de 54 équivalents temps plein composé d’éducateurs et d’aides-soignants qui assurent ensemble un service 24h sur 24 tout au long de l’année.

Les patients qui y séjournent sont des adultes handicapés non travailleurs. Ils dorment sur place, ont une chambre personnalisée et sont encadrés pour effectuer plusieurs activités sur la journée. On retrouve du bricolage, de la prise en charge logopédique, du jacuzzi, de la piscine, de l’hippothérapie, ou encore des activités extra comme des sorties au restaurant, en concert, aux matchs de foot, etc.

1.8 millions d’€ pour créer 30 nouveaux lits

Si l’ASBL fait un travail remarquable, il reste que la demande de places en centre d’accueil excède de loin l’offre disponible, et la liste de personnes handicapées en attente d’institution s’allonge …

Face à cet état de fait, en 2016, l’Aviq et la Région wallonne lançaient des appels à projets permettant de financer partiellement la création de nouvelles structures. L’ASBL « Point d’Eau » en a saisi l’opportunité : elle a répondu à deux appels à projet et a obtenu un financement de 1.8 millions d’€.

Cette somme participera à la construction d’un nouveau centre dans le village de Grendel, dans la commune d’Attert, sur un terrain d’un hectare qui a été offert gratuitement à « Point d’Eau » ! Fabian de José, directeur de l’ASBL, s’en réjouit : « sur le site de Grumelange et dans la commune il n’y avait vraiment plus de place. Attert nous a proposé de nous offrir un terrain sur la commune de Grendel pour y implanter notre institution. C’était un fameux cadeau ! » Le projet a donc été lancé notamment grâce à cela.

5 millions d’€ nécessaires pour le projet global

Les 1.8 millions serviront à la création de nouvelles places réparties dans 5 foyers différents : « nous aurons 18 lits pour personnes souffrant de troubles autistiques et de 12 lits pour les personnes polyhandicapées. », explique Fabien de José. Mais à côté de cela, il va falloir trouver des fonds pour finaliser tous les travaux car le coût total du projet dépassera de loin les 1.8 millions : en tout, il équivaudra à 5 millions d’€.

Pour y arriver, l’ASBL a prévu de faire appel à des fonds extérieurs publics et/ou privés, et à lancer différentes opérations de récoltes de fonds. Parmi elles, on retrouve par exemple l’action « Speculoos », qui est organisée chaque année du 1 novembre au 6 décembre, et qui vend des biscuits au prix de 3€. Par ailleurs, pour cette année en particulier, l’ASBL propose l’opération « Une brique » qui suggère d’acheter une brique pour le projet. Vu le manque criant de places dans le secteur, la création de ce nouveau centre est plus que réjouissante. L’on s’impatiente d’en voir l’arrivée. Mais on a encore un peu de temps : les travaux, qui devraient démarrer au printemps 2019, n’aboutiront pas avant 2020 au minimum.

Alix Dehin



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus