“Dites AAA” : sensibiliser les soignants à l’inclusion des personnes porteuses d’un handicap intellectuel

20/10/21

Les asbl Inclusion et Handicap & Santé relancent la campagne “Dites Accueil, Accompagnement et Accessibilité” initiée en 2020. Le but ? Sensibiliser de nouveau les professionnel.le.s de santé à l’accessibilité des soins pour les personnes avec un handicap intellectuel. Des affiches et différents outils sont disponibles et distribués par la Fédération des Associations des Médecins Généralistes de Bruxelles (FAMGB) et la Fédération des maisons médicales.

En 1998, l’initiative du logo S3A, mise en place par l’UNAPEI, rendait déjà compte de la volonté de rendre accessible la société aux personnes handicapées intellectuelles. Apposer ce pictogramme dans son établissement indique la présence d’un accès et d’une sensibilité particulière à l’accueil de ce public. Aujourd’hui, Inclusion et Handicap & Santé remettent sur le devant de la scène cette problématique, dans le milieu de la santé, par la diffusion d’affiches et d’outils de consultation.

Des affiches et des outils de consultation

La campagne s’exprime autour d’affiches disponibles pour le personnel de soins afin de communiquer de manière visible leur adhésion à la logique inclusive. La distribution est assurée par la Fédération des Associations des Médecins Généralistes de Bruxelles (FAMGB) et la Fédération des maisons médicales.

Deux outils sont également proposés :

- un carnet “Conseil et bonnes pratiques pour les professionnels de la santé” qui propose des solutions concrètes et des conseils pour un meilleur accueil. Il insiste, entre autres, sur l’importance du choix de mots simples lors de la consultation, de prendre le temps, d’être patient et de veiller à la bonne compréhension de la personne. Ce carnet répertorie aussi un ensemble d’autres outils utiles au bon accueil et accompagnement des personnes porteuses d’un handicap intellectuel.

- un cube qui reprend une échelle de la douleur est également disponible. Il est peut-être utilisé lors de la consultation.

L’importance des témoignages

Enfin, des capsules vidéo sont disponibles sur le site de la campagne. Elles reprennent des témoignages de médecins, d’infirmier.ère.s mais aussi de l’entourage et des personnes en situation de handicap intellectuel elles-mêmes.

L’AViQ, le CAP48, leCERA, Culture.be et la Fédération Wallonie – Bruxelles se sont joints à la campagne afin de faire reconnaître cette problématique. Problématique, qui illustre également le manque considération et de dispositifs au sein de la société pour les personnes porteuses de handicap.

A. Teyssandier



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus