Handicap de grande dépendance : ce que prévoient les Régions

11/02/14
Handicap de grande dépendance : ce que prévoient les Régions

Condamnée par le Comité européen des droits sociaux pour le manque de solutions d’accueil diversifiées et adaptées pour les personnes handicapées de grande dépendance, la Belgique et les Régions ont l’obligation de mettre en place un plan. Elles l’ont présenté aux associations le 3 février dernier.

Lire notre dossier : Handicap de grande dépendance : condamnation, action !

*En Région bruxelloise :

La Ministre bruxelloise de l’Aide aux personnes handicapées Evelyne Huytebroeck a proposé un plan de handicap de grande dépendance, en collaboration avec les associations du secteur. Un budget de 2 millions d’euros a été dégagé pour 2014.
Le plan prévoit le développement d’accueil d’urgence, ainsi que le recensement des personnes de grande dépendance pour évaluer leurs besoins prioritaires . Chaque centre est invité à informer le service bruxellois francophone des personnes handicapées (le service Phare) des demandes d’accueils ou d’hébergement qu’ils reçoivent. Ceci permettra de centraliser les demandes et d’établir d’une liste d’attente prioritaire. Le plan vise aussi à diversifier l’offre de répit au profit des personnes de grande dépendance et de leurs familles. Seront aussi prioritaires le renforcement des services de conseils et d’informations aux personnes handicapées

*En Région wallonne :

La ministre wallonne de la Santé, de l’Action sociale et de l’Egalité des chances, Eliane Tillieux, a, au lendemain de l’annonce officielle, chargé l’Agence wallonne pour l’intégration des personnes handicapées (AWIPH) de mener une enquête sur les besoins de prise en charge institutionnelle. Une liste d’attente unique pour la Wallonie devrait voir le jour en 2014. Le Gouvernement wallon a dégagé un montant de 4.425.000 euros dans le cadre du budget 2014 pour la mise en œuvre d’un Plan Grande Dépendance pour les personnes en situation de handicap.
Il visera concrètement la création de places supplémentaires d’accueil et d’hébergement pour les personnes ayant un handicap de grande dépendance mais également la multiplication d’offres de services alternatives afin de répondre aux demandes légitimes des bénéficiaires et des familles, comme l’exige le Comité européen des droits sociaux.

N’hésitez pas à participer, commenter et réagir sur notre site ou Forum.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus