HOPPA, le centre pour adultes polyhandicapés, a besoin de vous !

HOPPA, le centre pour adultes polyhandicapés, a besoin de vous !

Il n’existait pas, dans la Région bruxelloise, d’institution prenant en charge les personnes majeures souffrant de polyhandicap. L’asbl HOPPA s’est donné la mission de répondre au besoin criant des parents. Comment ? En construisant et gérant un centre d’accueil destiné aux adultes polyhandicapés. Ce projet ambitieux est coûteux. L’asbl lance un appel à soutien.

« Vous êtes sensible à ce merveilleux projet et vous voulez savoir comment nous soutenir ? Il existe 1001 façons d’apporter votre pierre à l’édifice, que ce soit en donnant du temps, de l’argent, de l’enthousiasme ou de la visibilité… », peut on lire sur le site de l’association. Montrant ainsi que les initiatives citoyennes, primordiales pour l’avancée de notre société, sont confrontées chaque jour à la réalité financière et que nous pouvons être tous acteurs en les aidant pécuniairement.

- [A lire]  : Appel aux volontaires : Le Château Vert fait le buzz avec sa vidéo !

Le projet :

Hoppa a ouvert le centre en octobre 2015. Cette structure a pour objectif l’hébergement des adultes polyhandicapés, répondant ainsi à leurs besoins très spécifiques. La démarche du centre est basée sur le relationnel, une écoute et une attention valorisant l’épanouissement des bénéficiaires. Le centre répond à une ligne de conduite précise :
- Offrir une vie sereine aux bénéficiaires par le biais d’une adaptation des soins et des suivis médicaux.
- Développer l’épanouissement de la personne polyhandicapée et créant des projets pédagogiques personnalisés.
- Construire un lieu de vie fonctionnel où les relations affectives.

Le centre, minutieusement étudié et construit de façon à adapter l’environnement aux réalités des personnes polyhandicapées, a coûté 6.030.000 euros. Le projet a pu voir le jour grâce à de nombreux financements provenant de la COCOF, de Cap 48, des campagnes de dons depuis 1998 ainsi que des soirées gala et un subside de l’IBGE.

Enfin, le reste de solde à payer se fait au fur et à mesure grâce aux legs et autres promesses de don, et c’est sur ce point-là que l’association émet une campagne de don.

- [A lire]  : Du Souffle et Des Bulles : une parenthèse pour les proches d’autistes

Comment aider :

HOPPA mentionne plusieurs manières d’aider financièrement son projet. Les possibilités sont multiples comme les legs en duo. En léguant une partie des biens à HOPPA, les autres bénéficiaires de se legs n’auront pas de droits de succession. C’est l’association qui prendra à sa charge les droits de succession. Il est également possible de soutenir le projet via des petits gestes comme acheter les produits de l’association, participant aux différentes activités de soutien, en tant que bénévole ou en parlant, tout simplement, du projet.

B.T.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus