Mémoires/TFE

Les adoptés adultes en quête de leurs origines

Analyse critique de la pratique belge


Bien que la question des origines soit au cœur des interrogations de chaque individu, la recherche de leurs antécédents par des adoptés adultes est un phénomène relativement récent dans notre pays. Basée sur une expérience de terrain et alimentée par des témoignages apportés par des adoptés adultes nés en Belgique et en France de mères d’origine belge, cette étude interroge tout d’abord la psychologie pour ensuite comparer les législations de trois pays qui considèrent différemment la recherche des origines.

Les adoptés adultes qui entreprennent une démarche de recherche sont essentiellement guidés par un sentiment d’incomplétude et de mal-être. D’autres facteurs interagissent de façon plus subtile dans les motivations des consultants, tels que le vécu affectif des relations familiales, les conflits de loyautés, les difficultés lors de la construction identitaire et la présence de secrets et de non-dits lors des transmissions d’informations relatives à leur histoire. L’analyse de la pratique de deux organismes d’adoption nationale confirme que le domaine de la recherche d’identité personnelle entamée par les adoptés adultes est d’une grande complexité. La demande adressée au service d’adoption est dès lors multiple. Médiateur au sein du triangle adoptif, il est également un lieu d’écoute où circule la parole, un lieu où les informations sont stockées et se transmettent, où l’adopté peut trouver l’accompagnement nécessaire lors du processus de recherche.

Ce mémoire pourrait constituer le premier volet d’une recherche concernant également le point de vue des parents adoptifs et de la famille d’origine. Puisse le débat s’étendre au niveau de tous les professionnels de l’adoption ainsi qu’au niveau des autorités belges. La richesse des témoignages et l’analyse de ceux-ci apportent un éclairage important au niveau de l’action préventive à mener lors de toute pratique actuelle dans le domaine de l’adoption, afin que l’adopté puisse se sentir sujet de son histoire.


Auteur

van Egten Michèle

Email :
Etudes : Lic Sciences familiales et sexologiques
Etablissement : UCL
1999, 124p.

Thème : Famille
(enregistrement le 28/11/05)

« Retour

Publier une annonce

Pour présenter votre mémoire sur guidesocial.be, suivez le lien suivant :

publier une annonce

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus