Mémoires/TFE

Art-thérapie & Espace-temps

Pour inscrire le patient dans son temps


L’objet de ce mémoire est de montrer que le temps de l’être, le temps de l’art et le temps de la relation dans une séance sont liés. Ce lien permet la valorisation de processus de maturation, l’évolution de la relation, la créativité et son « temps suspendu », la durée, le temps de recul, de ressenti, la notion de mûrissement, le temps de séchage de l’élaboration technique. Tous ces éléments temporels sont « bénéfices » pour l’être en soin. Car un temps intensifié structure, équilibre mûrit les événements dans une vie.

La notion de mise en mouvement et de devenir, fondamentales dans la maladie seront mises en évidence au travers de deux études de cas issues de mon stage au Centre de la Douleur du Centre Hospitalier Universitaire de Liège avec des Patientes atteintes de Fibromyalgie.

Car réinscrire les patients dans leur parcours de vie et leur Espace-temps propre grâce à une thérapie utilisant la pratique artistique comme émotion non verbale et l’esthétique comme saveur existentielle est bien une des fins de l’Art – thérapie envisagée dans ce mémoire. Merci de votre lecture.


Auteur

Pascale FARCY

Email :
Etudes :
Etablissement : Ecole Louis de Berquin affiliée Université Européenne du Travail.UET.
2009, 109p.

Thème : Santé
(enregistrement le 23/06/09)

« Retour

Publier une annonce

Pour présenter votre mémoire sur guidesocial.be, suivez le lien suivant :

publier une annonce

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus