Nouvelle crèche à Nivelles : le quartier du Petit Baulers s'anime

Nouvelle crèche à Nivelles : le quartier du Petit Baulers s'anime

La crèche "Trois p’tits Pas" vient d’être inaugurée dans un tout nouveau quartier de Nivelles. Elle ouvrira ses portes dès janvier à 36 petits aclots.

Sur labase d’une idée du Premier ministre, Charles Michel, la ville de Nivelles avait imposé la construction de la nouvelle crèche à un promoteur de la région. L’infrastructure "Trois p’tits Pas", située dans le nouveau quartier dit de "la Campagne du Petit Baulers", vient d’être inaugurée et ouvrira ses portes dès janvier.

"Trois p’tits Pas"

Livrée clé sur porte par le promoteur immobilier Matexi au bourgmestre de Nivelles, la nouvelle crèche a une capacité de 36 places. Quota imposé par l’ONE pour obtenir un financement de fonctionnement optimal. 17 puéricultrices travailleront dès janvier au sein de cette structure de 550 m² dont le coût de construction a été évalué à 1,3 million d’euros. Si le projet était très attendu, il ne résoudra pas entièrement la problématique des places d’accueil pour la petite enfance en terre aclote. En effet, à Nivelles, 1 parent sur 2 se voit refuser l’accès en crèche, faute de disponibilités.

Projet imposé

Depuis 5 ans, le tout nouveau quartier nivellois, nommé Petit Baulers, sort doucement de terre. 1.200 aclots habitent déjà sur une partie des 50 hectares disponibles. Pour aménager le territoire de la meilleure façon, le collège communal avait imposé, via une charge urbanistique, la construction d’une nouvelle crèche. "Tous les promoteurs qui investissent à Nivelles savent qu’il y a des charges d’urbanisme qui sont imposées", a expliqué, au Soir, le bourgmestre Pierre Huart. "Nous sommes attachés à ce qu’ils contribuent à l’instauration d’un cadre de vie intéressant pour les habitants. Ici, il y aura également un projet sportif, et un projet commercial. Le Petit Baulers sera un quartier à part entière, c’est un beau succès de développement."

Une idée de Charles Michel

La suggestion d’imposer une crèche en charge d’urbanisme provient de l’actuel Premier ministre, Charles Michel. Anciennement ministre de la Coopération, il en avait discuté avec le directeur du Centre nivellois de la petite enfance, Hugues Cambier. Ce dernier a concrétisé l’idée après avoir fait évaluer la faisabilité du projet.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.