Petite Enfance : 3.143 nouvelles places d’accueil, 700 emplois créés

12/04/22
Petite Enfance : 3.143 nouvelles places d'accueil, 700 emplois créés

Le Gouvernement de Wallonie concrétise un projet important de son Plan de relance de la Wallonie. Il vient de valider, en première lecture, le « Plan Equilibre » visant à créer 3143 places supplémentaires pour l’accueil de la petite enfance en Wallonie. Plus de 130 millions ont été dégagés pour ce vaste projet.

Les places d’accueil pour les enfants en bas âge sont aujourd’hui insuffisantes contraignant de nombreuses familles à s’organiser ou se réorganiser différemment voire imposant un arrêt de travail d’un des deux (futurs-) parents (statistiquement majoritairement la – future – maman), parfois plusieurs mois avant la naissance ou l’arrivée d’un enfant. Au regard de cette réalité, le Gouvernement de Wallonie en collaboration avec celui de la Fédération Wallonie-Bruxelles, acte un pas complémentaire pour créer progressivement des milliers de places d’accueil supplémentaire d’ici 4 ans.

Au vu du nombre d’heures consacrées aux enfants encore majoritairement à charge des femmes, ce développement de solutions d’accueil de la petite enfance offrira également des chances d’emploi accrues pour les mères (et davantage encore au niveau des familles monoparentales qui ont à plus de 80% des femmes à leur tête) et favorisera leur accès à la formation.

Il offrira en outre de réelles perspectives d’emploi complémentaires puisque près de 700 emplois directs dans le secteur de la petite enfance pourraient être créés grâce à l’intervention de la Wallonie.

« Ce vaste projet est bénéfique à plusieurs égards : pour les familles et futurs parents qui éprouvent des difficultés à trouver des places de crèches, pour l’emploi grâce à la création prochaine de centaines d’emploi APE dans le secteur de la petite enfance, pour la conciliation vie privée-vie professionnelle des familles et, plus particulièrement, des familles monoparentale qui ne devront plus forcément choisir entre travailler ou garder leurs enfants, pour l’environnement enfin puisque les futures infrastructures seront également performantes au niveau isolation et moindre consommation d’énergie », souligne la ministre Christie Morreale.

Concrètement, ce nouveau « Plan Equilibre » wallon comporte deux volets :

  • La création de 1757 places dans le cadre du plan de relance et de résilience européen. Celles-ci pourront être ouvertes dans les 39 communes qui connaissent cumulativement un faible taux d’emploi des femmes, un taux élevé de ménage de type monoparentale, un faible revenu par habitant et un taux de couverture faible (sous les 33% de places subventionnées), à savoir : Aiseau-Presles, Andenne, Anderlues, Ans, Bernissart, Beyne-Heusay, Binche, Cerfontaine, Chapelle-lez-Herlaimont, Charleroi, Châtelet, Colfontaine, Comblain-au-Pont, Courcelles, Couvin, Dison, Engis, Erquelinnes, Farciennes, Flémalle, Fleurus, Fontaine- l’Evêque, Grâce-Hollogne, Herstal, La Louvière, Lessines, Manage, Mons, Morlanwelz, Quaregnon, Saint-Nicolas, Sambreville, Seraing,Verviers, Viroinval, d’Amay, de Dour, Liège, et Merbes-le-Château ;
  • La création d’un minimum de 1386 places dans le cadre des budgets wallons du Plan de relance. Celles-ci seront réparties dans les communes de la région de langue française autres que celles visées dans le plan de relance et de résilience européen. Les nouvelles places seront réparties entre les arrondissements en proportion du nombre de places d’accueil manquantes. Elles viendront ainsi compléter le maillage territorial wallon.

Pour aller plus loin :

 Puériculteur.rice : un métier au contact des tout-petits
 Gaëtane, accueillante d’enfants : "Je me suis battue pendant 7 ans pour avoir un statut"
 Missions, formation, statuts... : à la découverte du métier d’accueillant.e d’enfants
 Tout savoir sur le contrat de gestion de l’ONE 2021-2025 !



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus