ASBL et coronavirus : transformer la crise en opportunité

ASBL et coronavirus: transformer la crise en opportunité

La crise sanitaire passera, mais nos ASBL, elles, n’en sortiront pas indemnes. Outre la gestion de la crise sanitaire, la relance de l’économie qui devra la suivre et la charge du chômage qui s’ensuivra auront un coût considérable pour les pouvoirs publics. Toutes choses qui se payeront dès l’an prochain, et dont les ASBL auront, n’en doutons pas, à supporter leur part. [Un article de monasbl.be]

La sortie du confinement ne sonnera pas la fin de la crise.

La rentrée, et les temps qui vont suivre seront difficiles pour les associations. Il est plus que jamais impératif que celles-ci soient fortes, bien gérées, résilientes. Il est pressant de penser à long terme, même si, dans les urgences de l’heure, c’est encore difficile pour beaucoup d’entre elles. Préparons-nous à retrousser nos manches.

7 conseils pour occuper utilement le confinement des dirigeants d’ASBL

1. Appeler vos collaborateurs

Appelez vos collaborateurs, surtout ceux que vous savez inquiets ou avec lesquels vous entretenez moins de contacts. Prenez de leurs nouvelles, et dites-leur combien leur travail est précieux pour l’association. L’occasion de tisser des liens, de découvrir ce qui leur tient à cœur, des talents cachés aussi. Et qui sait, qui pourraient s’avérer utile pour votre association.

Vous n’êtes pas du type communiquant ? Vos collaborateurs le savent, et apprécieront d’autant plus que vous vous soyez prêté à l’exercice.

N’ayez pas peur de leur demander ce qu’ils espèrent, ce qu’ils redoutent du futur de « leur » association. Le partage des valeurs, c’est la première marche de la motivation. Votre ASBL en aura besoin.

2. Remercier donateurs et sponsors

Les ASBL oublient quelquefois de remercier les personnes et institutions qui les soutiennent, de les informer de ce qui est fait des moyens qu’ils lui confient.

La première chose à faire est de vous assurer que la liste de ceux qui soutiennent votre association est bien en ordre. Mais le confinement, c’est surtout « le » moment de leur en donner des nouvelles : faites-leur comprendre que vous pensez à eux, pas seulement quand votre ASBL a besoin de leur soutien. Dites-leur ce que vous faites pour tenir le cap et mériter leur appui.

Ils risquent de s’en souvenir quand vous les solliciterez à nouveau.

3. Absorber votre retard administratif

... Lire la suite de l’article sur le site de monasbl.be

[Sur le même sujet] :
- Toutes les ASBL ne seront pas fournies en masques
- Covid-19 : les initiatives des associations italiennes



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus