Disparitions inquiétantes de MENAs

19/04/02

Child Focus s’inquiète de la disparition d’un grand nombre de mineurs étrangers non accompagnés (MENA). L’association a réalisé une étude sur 255 dossiers de disparition de MENA, dont elle a révélé les résultats hier.

Les conclusions les plus importantes sont qu’1 mineur sur 4 est une fille, et que la moitié des jeunes n’a pas 15 ans. Plus de la moitié sont originaires de l’Europe de l’Est et Centrale.

Sur ces 255 jeunes, il apparait que 1 mineur sur 4 est victime de la traite d’enfants. Il y a une différence étonnante entre les filles, dont 67% sont victimes d’exploitation sexuelle, et les garçons, dont 12% sont victimes de la traite d’enfants en vue de leur exploitation sexuelle ou économique.

Dans la moitié des cas, les enfants disparaissent endéans le mois suivant un premier contact avec une instance officielle. Des victimes d’exploitation sexuelle, la moitié disparait après 3 mois ; la moitié des victimes d’exploitation économique disparait endéans la semaine.

L’absence de cadre légal spécifique et d’accueil adéquat exposent les jeunes, selon l’étude, à une situation particulièrement précaire. Child Focus, par son étude, désire mettre en oeuvre, avec les acteurs concernés, une approche plus adéquate et plus efficace. Suite à une table ronde avec les magistrats du parquet concerné, une série de recommandations, dont la création de centres d’accueil adaptés, ont été formulées. Afin d’arriver à une meilleure transmission d’information entre les services concernés, le centre propose d’instaurer un formulaire uniforme de signalement.

Du côté du Gouvernement, un avant projet de loi existe pour la création d’un service de tutelles sur les mineurs non-accompagnés au sein du Ministère de la Justice. Ce service de tutelle serait chargé de trouver des tuteurs, et serait joignable 24h/24. Approuvé en mars, il est actuellement au Conseil d’Etat.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus