Les médicaments supplantent les drogues

médicamentsL’abus et le trafic de médicaments sur ordonnance commencent à supplanter les drogues illicites dans le domaine de la toxicomanie, indique le rapport annuel de l’Organe international de contrôle des stupéfiants.

Dans certaines régions comme les Etats-Unis, l’abus de médicaments sur ordonnance a déjà dépassé celui de drogue illicites traditionnelles comme l’héroïne et la cocaïne. Le nombre d’Américains abusant de médicaments a quasiment doublé entre 1992 et 2003. L’abus d’analgésiques, de stimulants, de sédatifs, ou de tranquillisants y dépasse celui de toutes les drogues illicites, à l’exception du cannabis.

L’Europe doit aussi faire face à ce problème. En France, on estime que 20 à 25% du Subutex (buprénorphine) pourrait être détourné vers le marché noir. La forte demande nourrit le marché de la contrefaçon, comme pour le Rohypnol (flunitrazépam).

Certains toxicomanes trouvent des "recettes" sur internet, et extraient les substances actives pour obtenir des préparations encore plus puissantes. La mortalité due à l’abus de ces médicaments délivrés sur ordonnance, et particulièrement avec les stupéfiants, est en hausse en Amérique du Nord et en Europe. Selon le président de l’OICS, les usagers ignorent que l’abus de ces médicaments peut être plus dangereux que celui de drogues illicite, et le risque de surdosage est plus élevé.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus