Un statut pour les gardiennes encadrées

30/10/01

Les gardiennes encadrées, qui sont au nombre de 10.000, ne bénéficient actuellement pas de statut social leur permettant une quelconque protection sociale. Afin de palier à ce manque, la Conférence interministérielle de l’égalité des chances est arrivé à un accord sur un statut provisoire, ceci en attendant que les Communautés prennent en charge le dossier :

Cet accord leur permettra, dès 2003, de bénéficier d’un minimum de protection, tant sur le plan des soins de santé que celui de la pension, le chômage, l’invalidité, sur base d’un revenu fictif (le revenu minimum).

Les gardiennes encadrées permettent aux parents de 48.000 enfants de concilier plus facilement vie familiale et vie professionnelle. Leur service d’accueil est un appui aux structures collectives d’accueil de la petite enfance, déjà fortement demandées.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus