L'allocation de naissance

05/06/08
L'allocation de naissance

A l’occasion de la naissance d’un enfant, une allocation de naissance est accordée aux parents par la caisse d’allocations familiales.

Cette allocation est accordée à tout enfant ayant droit aux allocations familiales. Elle peut être payée à la mère à partir du 8ème mois de grossesse. Pour les travailleurs frontaliers, elle est payée à la naissance.

En principe, c’est le père qui demande l’allocation. Mais s’il n’ouvre pas de droit aux allocations via le régime salarié, la mère peut faire la demande. Si le père et la mère ne sont ni salariés, ni indépendants, un autre membre du ménage, s’il est salarié, peut introduire la demande.

Les chômeurs, malades et pensionnés après avoir été travailleurs salariés restent considérés comme salariés.

Comment introduire la demande ?

La demande peut être introduite à partir du 6ème mois de grossesse, et jusqu’à 5 ans après la naissance.

Avant la naissance, il faut transmettre à la caisse d’allocations familiales de l’employeur une déclaration du médecin ou de l’infirmier(-ère) accoucheur(-euse).

Si les futurs parents ne sont pas mariés et ne sont pas domiciliés à la même adresse, le père doit joindre à la demande une copie de l’acte de "reconnaissance de l’enfant avant sa naissance", établi par l’administration communale.

Après la naissance, il faut remettre à la caisse d’allocations familiales une attestation pour obtenir l’allocation de naissance, délivrée par l’administration communale. Pour un enfant mort-né, il existe une attestation "enfant présenté sans vie".

L’allocation de naissance s’élève à 1.107 € pour le premier enfant, 833 € pour les suivants (montants au 1er mai 2008). La première allocation est plus importante que pour les naissances suivantes, mais les enfants suivants ouvrent le droit à des allocations familiales plus élevées.



Commentaires - 3 messages
  • Pour être considérée comme 1ère naissance, il suffit que l'enfant soit le 1er d'un des deux parents.
    Les naissances multiples sont toujours payées comme s'il s'agissait de 1ère naissance. Ex : la prime pour des jumeaux sera de 2 x 1.107 euros, même s'il s'agit des 2ème et 3ème enfants du couple.
    Si la mère perçoit déjà des allocations familiales auprès d'une caisse, l'envoi d'un certificat médical suffit pour obtenir la prime. Sinon, un modèle E (Demande de prime de naissance) doit être complété.

    Morgoth jeudi 5 juin 2008 22:33
  • est-ce compatible avec une prime de naissance de la mutuelle?

    Invité lundi 9 juin 2008 10:52
  • Un père qui reconnaît tardivement - après le 17 è anniversaire - son enfant, a-t-il droit à une prime de naissance ?

    Mabiti Angali vendredi 18 juillet 2008 14:55

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus