Les possibilités de rémunération dans une ASBL

Vous êtes dépassé par la comptabilité de votre ASBL, le désordre commence à envahir vos locaux... en bref, votre ASBL aurait besoin de main d’oeuvre !

Est-il possible d’engager du personnel ? Si oui, lequel, et selon quel statut ?

Les quelques pages qui suivent tentent de faire le point sur la question de l’emploi dans les ASBL.

Avant toute chose, voici un chiffre assez significatif : l’emploi dans les ASBL s’élève à 14,5% de l’emploi en Belgique.

Un autre chiffre : entre 1998 à 2005, on a noté une augmentation de près de 80 000 équivalents temps pleins dans les ASBL, ce qui correspond à un taux annuel moyen de croissance de l’emploi associatif de 2,9%.

Pour rappel, l’ASBL est composée de deux types de membres :

- Les membres adhérents

Ce sont ceux qui participent aux activités de l’ASBL.

Exemple : Votre ASBL organise des balades à cheval pour les personnes handicapées. Les personnes qui bénéficient de ces promenades sont membres de votre ASBL.

- Les membres effectifs

Ce sont eux qui dirigent l’ASBL. Ils ont le droit de vote à l’Assemblée générale et ils désignent les administrateurs.

Index

1. Engager un travailleur salarié (employé ou ouvrier)

2. Engager un travailleur indépendant

3. Rétribuer un administrateur

4. Engager un volontaire

5. Engager un artiste sous le régime des petites indemnités

6. Pour aller plus loin

1. Engager un travailleur salarié (employé ou ouvrier)

a) Engager qui ?

Il est possible d’engager :

- un travailleur extérieur :

Aucun problème ne se pose.

- un membre effectif de l’ASBL :

Attention : le contrat de salarié implique un lien de subordination entre travailleur et employeur (l’ASBL). Il faudra donc faire attention à ce que cette subordination soit possible.

Attention : il est juridiquement possible pour un administrateur d’être salarié mais il faut être attentif à ce qu’il n’existe pas de conflit d’intérêt entre ces deux fonctions. Un conseil : définissez avec précision les tâches (distinctes) des deux fonctions.

b) A quelles conditions ?

Votre ASBL peut engager du personnel sous contrat de travail, à condition de remplir ces conditions :

- Immatriculation à l’ONSS, ONAFT et ONVA ;

- Souscription d’une assurance accident de travail.

Le contrat de travail suit les règles classiques (rémunération minimale, primes, frais, cotisations…).

Par ailleurs, il peut être à durée déterminée, indéterminée, pour un travail nettement défini, intérim ou de remplacement ; il peut s’agir d’un temps plein d’un temps partiel.

c) Astuce : les aides à l’emploi

Pour réduire le coût de vos travailleurs, n’oubliez pas de penser aux aides à l’emploi accordées par l’Etat fédéral et les entités fédérées.

Aux aides à l’emploi "générales" s’ajoutent les aides à l’emploi spécifiquement accordées aux employeurs du secteur non-marchand. Voyez à ce sujet notre dossier « Aides à l’emploi dans le secteur non-marchand ».

2. Engager un travailleur indépendant

a) Engager qui ?

Il est possible d’engager :

- un travailleur extérieur :

Aucun problème ne se pose.

- un membre effectif de l’ASBL :

Attention dans ce cas à respecter le principe de la "juste rémunération". Cela signifie que la rémunération doit être celle en vigueur sur le marché pour une prestation identique.

b) A quelles conditions ?

Il vous suffit de faire une facture.

3. Rétribuer un administrateur

Nous l’avons expliqué plus haut : il est possible pour un administrateur d’être en outre employé par l’ASBL, pour autant que les tâches qui lui sont confiées en tant qu’administrateur et employé soient bien distinctes.

La question de la rétribution éventuelle de l’administrateur pour sa mission d’administrateur est différente.

En effet, l’ASBL ne peut en principe pas enrichir ses membres. Cependant, une rétribution peut être attribuée à l’administrateur, pour autant que celle-ci ne soit pas excessive.

4. Engager un volontaire

Voyez notre dossier « Volontariat : mode d’emploi » pour connaître les conditions à remplir pour avoir le titre de « volontaire » au sens légal du terme.

Un membre effectif peut effectuer une activité volontaire pour l’ASBL.

Attention cependant aux deux situations suivantes :

- Un travailleur salarié engagé par l’ASBL ne peut faire du volontariat pour cette même ASBL que si les deux activités (professionnelle et volontaire) sont différentes.

Exemple : Votre ASBL engage Jean en tant que comptable à mi-temps. Jean a du temps à donner et la cause défendue par votre association le touche particulièrement. Vous convenez donc avec lui qu’il viendra 2 jours par semaine pour tenir la cafétéria de l’ASBL. Les activités de Jean sont bien distinctes ; il n’y a donc aucun problème.

- Un administrateur ou mandataire de l’ASBL est considéré comme volontaire s’il n’est pas rétribué pour ses activités, qu’il n’est pas lié à l’ASBL par un contrat de travail et que les autres conditions de la loi sur le volontariat sont remplies.

5. Engager un artiste sous le régime des petites indemnités

Vous pouvez payer un artiste sans justificatifs ni charge sociale ou fiscale, comme s’il s’agissait d’une indemnisation, aux conditions suivantes :

- L’indemnité s’élève au maximum à 111,74 euros, avec un plafond annuel de 2234,74 euros (chiffres de l’année 2010) ;
- Le nombre maximum de jours prestés par an est de 30.

6. Pour aller plus loin

- http://www.ces-ulg.be/
- http://www.just.fgov.be/img_justice/publications/pdf/63.pdf
- http://www.iles.be/documents/pdf/asbldossier.pdf
- …



Commentaires - 9 messages
  • Votre article ne mentionne pas une autre possibilité accessible à toute association (asbl, assoc. de fait ou fondation) : Pour certaines tâches déterminées comme l'entretien -nettoyage, bricolages - des locaux, des aides administratives en cas de période intensive de travail,...
    Vous pouvez prendre une ou plusieurs personnes à votre service via l'ALE de la commune où est établie l'association. Tous renseignements et conditions d'inscription auprès de cette ALE ou sur site de l'ONEM.be

    verodoc jeudi 12 décembre 2013 09:12
  • Est ce que comme chômeur je peut recevoir une indemnité d'une asbl quand je participe a quelque activité de celle ci
    dans ce cas pratique c'est une école

    merci d'avance


    johandeclercq mardi 7 janvier 2014 10:35
  • Peut on engager un volontaire pour faire des travaux de nettoyage des locaux ?

    Sylviemdh jeudi 21 août 2014 12:17
  • Bonjour,
    J'ai bien lu les limites autorisées de défraiment pour un volontaire . Certains me disent qu'il y a aussi une limite de 40 jours de prestations annuelles . Est-ce vrai ? Si une asbl défraie un volontaire à 20euro par jour cela reste-t-il limité à 40 jours ?

    Roland010 mardi 15 septembre 2015 12:36
  • Si on est fondateur d'une asbl (spécifié dans les statuts), est-ce possible d'etre salarié de cette même asbl ?

    Carlita jeudi 21 janvier 2016 12:25
  • Au point 2. a) Engager un travailleur indépendant

    - Un travailleur indépendant extérieur peut-il faire la comptabilité de l'Asbl sans être comptable conventionné ?

    - Un membre effectif de l'Asbl peut faire la comptabilité. Quelle est la rémunération en vigueur sur le marché en 2016 afin qu'il puisse faire sa facture de prestation ?

    Merci d'avance pour votre confirmation.


    Mesgamins02 mardi 23 février 2016 19:00
  • Un membre fondateur de l'ASBL peut-il être indépendant?

    gaelleg13 mardi 25 octobre 2016 21:28
  • Peut on engager un volontaire pour faire des travaux de nettoyage des locaux ?

    tramina jeudi 4 mai 2017 18:59
  • J'ai 26 ans, je suis ex-chômeur et inscrit en tant que demandeur d'emploi.

    Une ASBL voudrait m'engager en tant que "agent d'accueil" (ouverture du lieu, accueil des visiteurs, vente des billets d'entrée, etc...) à mi-temps (15 jours par mois), quel salaire puis-je espérer ou demander à mon futur employeur?

    Merci de votre attention.

    Jgr26 mercredi 14 juin 2017 20:40

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus