Mémoires/TFE

Un statut pour les radios associatives

rencontre du 3e type


Véritables ovnis de la bande FM, les radios associatives existent depuis près de 25 ans. A défaut d'avoir un statut particulier, elles ont décidé de se donner une appellation: les radios du 3e type. Derrière ce label, on retrouve les spécificités de ces projets radiophoniques: l'éducation permanente, la culture underground, l'expression des minorités, etc. A côté des radios de service public et des radios privées commerciales, les radios associatives représentent donc un troisième genre radiophonique de moins en moins connu par la population. Cet article analyse les demandes des radios du 3e type et tente de déterminer pourquoi elles veulent un statut spécifique et quelles sont les possibilités qui s'offrent à elles.


Auteur

Andres Lopez

Email :
Etudes : licence en communication appliquée
Etablissement : IHECS
2005

Thème : Education, culture
(enregistrement le 06/06/05)

« Retour

Publier une annonce

Pour présenter votre mémoire sur guidesocial.be, suivez le lien suivant :

publier une annonce

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus