10 à 15.000 travailleurs du non-marchand dans les rues de Bruxelles

10 à 15.000 travailleurs du non-marchand dans les rues de Bruxelles

Jour-J de la 2e grande manifestation du secteur non-marchand à Bruxelles. De 10 à 15.000 travailleurs tenteront une nouvelle fois de faire pression sur les autorités pour obtenir un accord social satisfaisant.

Infirmières, puéricultrices, travailleurs sociaux, employés dans l’aide à la personne... Des milliers de professionnels du secteur non-marchand se sont lancés dès 10h45 dans les rues de Bruxelles. Ils vont tenter de se faire entendre pour enfin obtenir davantage de moyens et de meilleures conditions de travail.

Regroupement massif

Si la première grande manifestation du non-marchand, en novembre dernier, avait totalisé plus de 17.000 travailleurs mécontents, le rassemblement d’aujourd’hui devrait faire un peu moins bien. Selon une estimation de la CNE, ils seront entre 10 et 15.000 à clamer leurs revendications. Un nombre de personnes relativement élevé qui représentera les 525.000 travailleurs actifs dans ce secteur en Belgique.

Des négociations peu satisfaisantes

Bien que les négociations avec les entités fédérées du pays soient en cours, elles sont loin d’être satisfaisantes. Si à Bruxelles, un calendrier a été établi et un budget débloqué, en Wallonie, les discussions ressemblent à un dialogue de sourds. Raison pour laquelle le secteur a décidé de taper sur le clou. Et ils ne vont pas s’arrêter là puisque d’autres rendez-vous sont encore prévus dans les prochains mois.

Conditions de travail en danger

Depuis plusieurs années, le secteur non-marchand en a assez. Il se plaint surtout de la dégradation des conditions de travail intimement liée à l’augmentation de pathologies dues au stress ou au surmenage. Des maux qui font du secteur le champion de l’absentéisme. Grâce à un budget plus conséquent, le non-marchand sera certainement davantage à même de se refaire une santé.

La rédaction

[À lire]

- Les infirmières seront présentes en nombre à la manif du non-marchand
- Nouvelle déception du non marchand à la Région wallonne
- Non-marchand : ça avance à Bruxelles !
- Non-marchand : 2e grande manifestation nationale ce 21 mars
- Le secteur non-marchand martèle : il veut un accord pour 2017
- Non-marchand : les syndicats fustigent le gouvernement wallon
- Le secteur non-marchand en a assez
- Les revendications du secteur non-marchand
- Pas de budget pour le non-marchand
- Le non-marchand n’a jamais été évalué à sa juste valeur



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.