Vers une reconnaissance pour les aidants-proches ?

Vers une reconnaissance pour les aidants-proches ?

Céline Frémault, ministre de l’aide aux personnes et des personnes handicapées, s’est exprimée à l’occasion de la journée internationale de la famille. Elle insiste sur la nécessité des aidants proches pour les personnes dépendantes, ainsi que des ASBL qui les épaulent.

En Belgique on compterait plus de 860000 personnes, majoritairement des femmes s’occupant de proches fragilisés, dépendants. Avec le vieillissement de la population, le nombre de personne ayant besoin d’un soutient augmente considérablement. Le support d’aidants-proches est donc précieux. Ces personnes consacrent leur temps à aider un proche ayant besoin d’un accompagnement. Selon les chiffres de l’Institut de Santé Publique, ces personnes rempliraient des tâches équivalentes à 150 000 emplois à temps plein. Ils sont donc indispensables à la prise en charge de personnes en manque d’autonomie.

Le Bilan

Depuis 2016, la ministre s’est employée à soutenir toute une série d’initiatives : un réseau des jeunes aidants proches pour qu’ils partagent leurs quotidien, un réseau d’adultes proches afin de les soutenir psychologiquement, former les professionnels et sensibiliser le grand public... Pourtant, le statut d’aidant proche , bien que reconnu depuis 2014, ne s’ouvre pas à des droits sociaux ou des aides financières particulières. De plus les associations dont l’objet social concerne cette thématique ne sont pas encore reconnues comme il se doit.

Un projet de reconnaissance

D’ici la fin de la législature, la ministre souhaite déposer un décret afin de reconnaitre les associations qui œuvrent au sein de cette problématique. En effet, plusieurs ASBL s’engagent pour aider les aidants-proches dans l’accompagnement des personnes. Souvent, ils ont tendance à s’oublier et s’effacer derrière leur rôle d’appui pour leur proche dépendant. C’est le cas du projet "Bienveilleur", qui permet un soutient de professionnels. Un réel progrès est donc à faire concernant ces associations qui épaulent les aidants et leurs familles.

La rédaction

[A Lire]

- Les jeunes aidants proches : ils existent !
- Les Aidants Proches gagnent à être (re)connus
- Plus de protection sociale pour les aidants proches : c’est pour bientôt ?



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.