1 million d'euros pour aider 171 opérateurs de l'aide alimentaire urgente

1 million d'euros pour aider 171 opérateurs de l'aide alimentaire urgente

La crise sanitaire est également lourde de conséquences au niveau social ; les besoins en matière d’aide alimentaire augmentent considérablement pour les personnes les plus fragilisées mais aussi pour celles qui essuient des pertes de revenus. Aujourd’hui, les acteurs de terrain tirent la sonnette d’alarme par rapport à des situations qui deviennent de plus en plus critiques.

Le Gouvernement wallon a donc décidé d’agir pour augmenter l’accès à ces biens de première nécessité et a consacré une enveloppe exceptionnelle d’un million d’euros pour renforcer l’aide alimentaire urgente.

Pour répartir cette enveloppe, un appel à projets a été lancé à quelques 400 opérateurs de terrain tels que les épiceries sociales, restaurants sociaux et CPAS de Wallonie. Sur les 181 candidatures reçues à la clôture de l’appel début de semaine, 171 opérateurs ont été retenus (10 candidatures étaient irrecevables).

La Wallonie a choisi de soutenir tous les candidats. Elle répartira le montant de cette enveloppe entre les 171 opérateurs, en fonction des critères suivants :

- Le nombre de bénéficiaires visés ;
- L’offre alimentaire disponible sur la zone géographique ;
- Le recours aux producteurs locaux.

Les moyens libérés serviront à récolter et acheter des denrées et des produits de première nécessité, préparer des repas, colis, bons alimentaires, chèques, livraison, etc.

« Le nombre considérable de candidatures réceptionnées reflètent malheureusement des besoins en augmentation liés aux conséquences de cette crise. La Wallonie reste attentive à la situation des personnes plus fragiles et se tient aux côtés des équipes des CPAS et associations qui s’engagent, agissent et permettent quotidiennement de répondre aux besoins les plus élémentaires des personnes fragilisées », souligne la Ministre Morreale.

Parallèlement à cette démarche, toujours dans une perspective de soutien à l’aide alimentaire d’urgence mais aussi vis-à-vis de nos producteurs locaux, 30.000 euros ont été dégagés par les Ministres Morreale et Borsus pour acheminer un stock de 100 tonnes de pommes de terre issues de l’agriculture wallonne vers les plateformes et banques alimentaires.

[Sur le même sujet] :
- CPAS, aide alimentaire, ASBL, handicap, psy : les nouvelles mesures de soutien de la Wallonie
- Covid-19 : appel aux volontaires pour aider les banques alimentaires



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus