3.100 nouvelles places pour l’accueil de la petite enfance en Wallonie

04/01/23
3.100 nouvelles places pour l'accueil de la petite enfance en Wallonie

Le Gouvernement de Wallonie a validé le classement des projets du « Plan Equilibre » visant à créer plus de 3.100 places supplémentaires pour l’accueil de la petite enfance dans 114 communes de Wallonie.

Le « Plan Equilibre » prévoit la création d’au minimum 3.143 nouvelles places d’accueil de la petite enfance en Wallonie d’ici à août 2026 pour un montant de plus de 130 millions d’euros d’investissement. Il prévoit aussi de financer les emplois sous statut APE visant à encadrer l’accueil des enfants.

Le nombre de projets rentrés étant supérieur à l’offre, un classement a été réalisé par l’ONE et le Service public de Wallonie Intérieur et Action sociale sur base des critères établis dans l’appel à projets.

 Lire aussi : Petite enfance : l’ONE dresse un état des lieux

Vu le contexte économique ainsi que l’augmentation des coûts énergétiques et des matériaux de construction, et afin de s’assurer que ces 3.143 places soient bien disponibles d’ici à août 2026, deux mesures ont été prises.

15% de projets sélectionnés en plus

La première a été de sélectionner un nombre de projets plus important que le nombre de places prévues (15 % en plus). L’objectif est de s’assurer, autant que faire se peut, que d’ici 2026, le nombre minimal de places financées puisse réellement s’ouvrir. Les projets recevables non retenus étant versés dans une liste d’attente de projets qui pourront pallier d’éventuelles défections ou faire partie d’un futur nouvel appel à projets. Au total, 3.568 places ont été retenues aujourd’hui dont la répartition par province est la suivante :

  • Hainaut : 1.259
  • Liège : 1.253
  • Namur : 432
  • Luxembourg : 225
  • Brabant Wallon : 399

La liste complète des projets retenus est à télécharger ici.

 Lire aussi : Petite Enfance : 3.143 nouvelles places d’accueil, 700 emplois créés

Deux marchés publics

La seconde mesure est le futur lancement de deux marchés publics :

  • L’un permettant l’organisation d’un accompagnement pour les porteurs de projets sélectionnés. Celui-ci assistera et conseillera notamment les porteurs de projets, sur le plan technique, financier et juridique (allant de l’aide à la rédaction des documents de marché à tout moyen d’exécution permettant le respect des exigences et des délais) ;
  • L’autre permettant la réalisation d’audits énergétiques pour les crèches existantes sélectionnées, leur permettant de déterminer la hiérarchie des travaux à réaliser, leur coût et le retour attendu en termes d’économies d’énergie.

Selon les estimations des porteurs de projets, 115 places seront ouvertes en 2023 et 278 (cumulées) en 2024. Le reste des places seront disponibles en 2025 et 2026.

Les projets sélectionnés bénéficient d’un subside à l’infrastructure de 80 %, d’une sélection dans une programmation O.N.E et d’une aide à la promotion de l’emploi (APE) à concurrence de 1,5 ETP pour 7 places ouvertes.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus