Handicap : vers une reconnaissance complète du statut d’assistant sexuel ?

Handicap : vers une reconnaissance complète du statut d'assistant sexuel ?

Le 7 septembre 2021 en commission, la députée Alda Greoli a interpellé la ministre Christie Morreale concernant l’évolution du statut juridique des assistant.e.s sexuel.le.s. Légal depuis 2017, son exercice est limité aux personnes qui ont suivi une formation dispensée par des associations comme AditiWB. Le comité bioéthique de Belgique juge ce type de service indispensable à l’épanouissement au sens large des personnes en situation de handicap. Cependant, il n’est toujours pas reconnu au niveau fédéral.

L’activité d’assitant.e sexuel.le consiste à accompagner le plaisir sensuel, érotique ou sexuel des personnes en situation de handicap qui en font la demande. Ce statut à soulever de nombreuses questions éthiques et politiques. Reconnu dans certains pays comme l’Allemagne, le Danemark et les Pays-Bas, pionniers en la matière, d’autres comme la France y sont encore réfractaires.

En Belgique, le parlement wallon a légiféré en faveur d’une reconnaissance légal de l’assistant.e sexuel.le en 2017. Ce cadre légal permet de faire la différence avec le proxénétisme et le racolage, tous deux interdits et punis. Les formations dispensées par des associations comme AditiWB permettent de marquer cette différence. Seules les personnes formées peuvent prétendre à ce statut, dans le cadre d’une activité secondaire.

Et au niveau fédéral ?

Aucune législation n’est actuellement à l’œuvre au niveau fédéral. Cependant un avant-projet du droit pénal sexuel est en cours. Il aborde entre autres le travail du sexe pointant un manque de protection et de reconnaissance des travailleur.se.s du sexe. La crise du coronavirus ayant exacerbé les besoins criants dans ce domaine. Ainsi est proposé la décriminalisation de la prostitution pour les personnes majeures afin de permettre un cadre juridico-social essentiel à la mise en plus d’un filet de sécurité social.

Alda Greoli a interpellé Christie Morreale, lors de la commission du 7 septembre 2021, à propos de cet avant-projet en lien avec les assistant.e.s sexuel.le.s. “Pensez-vous que la formulation telle qu’à l’étude au Fédéral permettrait une reconnaissance de cette fonction ? “ a-t-elle lancé. Ce à quoi la ministre a répondu en mentionnant les réalisations déjà présentes sur le terrain.” Au sein de l’AViQ (Agence pour une Vie de Qualité), un référent Vie relationnelle, affective et sexuelle a été reconnu et est chargé de centraliser et de coordonner les avancées en la matière. En 2018, le gouvernement a proposé à un groupe de parlementaires la mission de rédiger le cadre législatif et réglementaire à l’assistance sexuelle. Ainsi, les personnes formées et encadrées par ce service se verraient attribuer le statut d’accompagnant sexuel.” Elle a rajouté “un subside a été attribué à ADITI pour assurer diverses formations autour de la thématique de la vie relationnelle et affective et sexuelle ainsi que la formation des accompagnants sexuels.” Mais rien de neuf sous le soleil législatif fédéral pour les assistant.e.s sexuel.le.s.

- A lire : Handicap : la pudeur du secteur face à l’accompagnement sexuel

Les assistant.e.s sexuel.le.s : une réponse à une réelle souffrance

Aditi WB, mentionnée par la ministre, est une asbl qui aide individuellement des personnes en situation de handicap dans leur recherche d’un accompagnement à une sexualité en Wallonie et à Bruxelles. Sur leur site, on peut lire des témoignages de personnes handicapées qui retranscrivent leur parcours avant la découverte de l’asbl. Les sentiments de profond désarroi et d’impasse face à leurs désirs, à une partie de vie “perdue” ou jamais explorée y sont forts exprimés. Sentiments renforcés par un manque flagrant de communication autour de l’existence des assistant.e.s sexuel.le.s. La mise en place des service d’Aditiwb est vécue comme une renaissance et un vrai souffle d’espoir.

- A lire : Bientôt une législation pour les assistants sexuels ?

T.A



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus