Le Dr Philippe Devos démissionne de la présidence de l’Absym

Le Dr Philippe Devos démissionne de la présidence de l'Absym

Dans le Journal du médecin, Philippe Devos fait part de sa démission concernant son poste de président sortant de l’Association belge des syndicats médicaux (Absym). Son.sa successeur.se sera désigné.e ce mercredi 15 septembre par le conseil d’administration de l’Absym.

En mai 2019, Philippe Devos était mandaté président et administrateur de l’Absym fédéral. Il annonce aujourd’hui par le biais du Journal du médecin sa décision de quitter ses fonctions avant le terme de son contrat. Il terminera les dossiers dont il est en charge mais n’en prendra plus de nouveaux. La raison de son départ est d’ordre privé. L’anesthésiste étant également président du Conseil médical du MontLégia (Groupe santé CHC), il confie au Journal du médecin “J’ai une épouse et deux enfants. C’est trop sur les épaules d’un seul homme.” La crise Covid a également joué un rôle “A l’époque on m’avait demandé d’être figure de proue de l’Absym.” a-t-il confié au Vif.

Sa décision réaffirme un problème soulevé depuis des années par le milieu des soins concernant les syndicats médicaux “Le financement par l’Etat des syndicats médicaux est tel qu’il est difficile d’avoir, comme dans un cabinet ministériel, des attachés payés temps plein pour organiser l’encadrement.” peut-on lire dans le Vif

Son.sa successeur.se sera désigné.e ce mercredi 15 septembre par le conseil d’administration de l’Absym.

- A lire : Loi vaccination obligatoire : "La déontologie centrale de nos métiers est deprotéger les patient.e.s ! "



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus