Des pédophiles soignés avant l'acte

L’hôpital de la Charité à Berlin organise un programme de soin de personnes ayant des tendances pédophiles avant qu’ils ne passent à l’acte.

Depuis 2005, une centaine de personnes ont suivi à l’Institut de sexologie de l’hôpital un traitement de 45 séances, anonyme et gratuit, basé sur la maîtrise de leurs pulsions pédophiles. Pour être acceptées, ils ne doivent pas être sous le coup d’une enquête judiciaire.

Le directeur du projet, Klaus Beier, explique que les personnes savent qu’elles ont cette tendance et cherchent une aide. Le projet compte tous les types de personnalité, tous les groupes de revenus, tous les niveaux intellectuels. La plupart sont toutefois attirés par les garçons.

A l’instar de toutes les autres, cette structure sexuelle n’est pas modifiable, explique le médecin. Les patients qui pensaient que ça partirait avec le traitement doivent d’abord accepter le fait que leur attirance sera toujours là. Dans le traitement, ils doivent apprendre à mesurer la portée d’un acte, et réaliser que l’enfant n’est jamais celui ou celle qui provoque le désir, par un regard ou une attitude. Ils doivent aussi apprendre à renoncer à toute forme de pornographie pédophile, répréhensible par la loi.

Le programme, soutenu par des fonds privés. sera présenté aux représentants des ministères de la Justice des 27 pays membres de l’Union européenne ce 4 juin à Berlin.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus