L'enseignement de promotion sociale encore renforcé

L'enseignement de promotion sociale encore renforcé

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, sur proposition de la ministre de l’Enseignement de promotion sociale et de l’Egalité des chances, Isabelle Simonis, a approuvé l’avant-projet de décret portant diverses mesures à destination de l’enseignement de Promotion sociale.

[DOSSIER]

- 75.000 euros pour de nouveaux projets inclusifs
- L’enseignement de promotion sociale au cœur des réformes

L’enseignement de promotion sociale offre, tant aux adultes qu’aux jeunes, la possibilité de reprendre des études. Plusieurs projets de réformes ont vu le jour afin d’améliorer les conditions d’étude dans le secteur de l’enseignement de promotion sociale. Dans ce sens, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, sur proposition de la ministre de l’Enseignement de promotion sociale et de l’Egalité des chances, Isabelle Simonis, avait approuvé, début juin, un investissement de 75.000 d’euros pour de nouveaux aménagements inclusifs dans l’enseignement de promotion sociale. Ce mercredi, le gouvernement a fait un pas de plus dans cette direction. Il a donnée son accord sur l’avant-projet de décret portant diverses mesures à destination de l’enseignement de Promotion sociale.

- [A lire] : Une belle rentrée pour l’Enseignement de promotion sociale

Un engagement de 63 ETP

Les modifications décrétales proposées visent majoritairement à renforcer les dispositifs et pratiques pédagogiques mis en place dans l’Enseignement de promotion sociale pour permettre à chaque adulte ou jeune adulte de se former, réussir et rebondir tout au long de l’existence. Elle se traduit principalement par l’engagement de 63 ETP pour exercer les missions suivantes :

- 40 ETP pour favoriser davantage « l’accompagnement personnalisé » des étudiants et étudiantes. Cette mesure doit permettre de les encadrer afin de lutter contre le décrochage et de les accompagner au mieux depuis leur inscription jusqu’à l’obtention de leur diplôme.

- [A lire] : L’enseignement de promotion sociale : formations d’avenir ?

- 13 ETP pour renforcer les équipes pédagogiques et administratives. Les membres du personnel désignés ou engagés dans ce cadre seront chargés d’apporter un soutien aux équipes éducatives, notamment pour créer des outils d’orientation et d’accompagnement des étudiants ou encore pour favoriser la transition numérique des établissements de l’enseignement de promotion sociale.

- 10 ETP pour accueillir et accompagner les étudiants et étudiantes porteurs de handicap. Avec ce mécanisme d’impulsion, tous les établissements d’enseignement de promotion sociale bénéficieront d’une personne de référence dont la mission est d’accueillir les étudiants à besoins spécifiques et d’envisager avec eux des aménagements personnalisés.

- [A lire] : Mauvaise surprise pour les enseignants de promotion sociale !

Renforcer les pratiques pédagogiques pour les adultes

La ministre I. Simonis a précisé que l’objectif de ces mesures est notamment de renforcer les dispositifs et les pratiques pédagogiques pour les adultes : « Par ces différentes actions et moyens supplémentaires, l’objectif est de favoriser davantage la mise en œuvre de pédagogies adaptées aux adultes, réduisant ainsi les inégalités accumulées dans leurs parcours de vie et permettant à chacun et chacune de rebondir et de se former continuellement. Il s’agit aussi d’appuyer et d’aider les équipes pédagogiques dans leur travail de terrain quotidien ».

- [A lire] : De nouvelles mesures pour l’enseignement

Un type d’enseignement de plus en plus valorisé

L’enseignement de promotion sociale en Fédération Wallonie-Bruxelles fait l’objet d’une attention toute particulière depuis quelques mois. Objet de plusieurs réformes, ce type d’enseignement se voit de plus en plus valorisé. Il est également avantageux tant pour les entreprises que pour les usagers. Et ce, pour deux raisons : il participe à l’épanouissement individuel via une insertion sociale et professionnelle, il répond également aux besoins des entreprises en termes de formations et de qualifications.

Plus d’infos ?

Stéphanie WILMET : 0479/44.25.36



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus