Lutte contre la pauvreté : 15 000 euros à trois ASBL

Lutte contre la pauvreté : 15 000 euros à trois ASBL

Le Prix fédéral de lutte contre la pauvreté a été décerné, vendredi dernier, par la Secrétaire d’Etat à la Lutte contre la Pauvreté Zuhal Demir et la Reine Mathilde à 3 ASBL : Slaatje Praatje, Racynes et L’îlot.

Selon le SPF Sécurité Sociale, 1 personne sur 5 en Belgique court un risque de pauvreté ou d’exclusion sociale. La lutte contre la pauvreté est donc un enjeu important dans notre société. C’est donc dans le but de soutenir les projets des ASBL qui luttent contre la pauvreté ou l’exclusion sociale qu’une remise de prix au niveau fédéral a lieu chaque année, depuis 10 ans, en Belgique. Cette année les lauréates sont : la Slaatje Praatje, Racynes et l’ASB L’îlot. Le prix a été décerné par la Secrétaire d’Etat à la Lutte contre la Pauvreté, Zuhal Demir et la Reine Mathilde. Si l’ASBL L’îlot est fière d’avoir remporté le prix, elle continue d’affirmer que la politique du gouvernement en matière de pauvreté reste trop austère.

- [A lire] : Le Plan wallon de lutte contre la pauvreté est lancé !

15 000 euros à 3 ASBL

3 ASBL qui œuvrent contre la pauvreté et l’exclusion sociale ont reçu le Prix Fédéral cette année. Il s’agit ici de la Slaatje Praatje pour la Région flamande, Racynes en Wallonie et l’ASBL L’ îlot, à Bruxelles. Chacune d’elle recevra 15.000 euros afin de soutenir leurs actions qui visent à aider les personnes exclues et les sans-abris.

Pour la secrétaire d’Etat, Zuhal Demir, c’était aussi l’occasion d’expliquer son point de vue en matière de lutte contre la pauvreté " Ces ASBL sont une source d’inspiration pour moi car elles redonnent confiance aux personnes défavorisées. Le gouvernement et les organisations contre la pauvreté sont deux faces de la même médaille. Ils se soutiennent mutuellement. Les organisations atteignent les gens dans les endroits où la pauvreté se cache. Aujourd’hui, trois associations sont mises à l’honneur mais elles représentent l’ensemble des organisations qui méritent toutes des félicitations ’’ , cite Le Vif.

- [A lire] : Plan wallon contre la pauvreté, les CPAS réagissent

L’îlot dénonce une politique gouvernementale trop austère

L’ASBL L’îlot est une organisation active depuis 1960 dans le domaine de l’accompagnement des sans-abris au travers de services s’articulant autour de 5 axes : l’accueil de première nécessité, l’hébergement temporaire, l’alimentation, le logement et la formation/l’emploi. Elle s’est présentée lors de ce concours avec un projet d’aide au logement, qui a convaincu le jury.

Même si elle est fière de ramener ce prix, la directrice de L’îlot, Ariane Dierickx, a accusé le gouvernement de maintenir une politique trop sévère : ’’ Nous travaillons dans un secteur où chaque euro compte, c’est pourquoi je suis reconnaissante de recevoir ce prix. Cependant, j’aimerais souligner que nous subissons une politique qui détricote la sécurité sociale. Nous souffrons énormément de ces politiques pratiquées par notre gouvernement. La précarité, ce n’est pas une fatalité, mais c’est un choix de société. Notre société a choisi de laisser des personnes gagner en un mois ce que d’autres gagnent en une vie. Donc je dirais que notre lutte est avant tout une lutte pour l’égalité ", explique-t-elle au Vif.

- [A lire] : L’ONE s’implique davantage dans la lutte contre la pauvreté

La 10é édition du concours "Prix Fédéral"

Cette année, le concours a fêté ses 10 ans d’existence. Lors de cette édition, 9 ASBL wallonnes, bruxelloises et flamandes, sur 38 candidatures, ont été présélectionnées. Le jury était constitué des citoyens. Plus de 6.000 d’entre eux ont voté, après avoir vu les films de présentation. Plusieurs sujets ont été abordés, comme l’aide alimentaire, l’aide aux sans-abris, l’inclusion sociale, etc.

La rédaction



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus