Plan Cigogne III : amorçage des 5.200 places supplémentaires

Plan Cigogne III: amorçage des 5.200 places supplémentaires

L’ONE a lancé vendredi dernier le deuxième volet de son plan Cigogne III. L’organisme prévoit la création de 5.200 places en crèches entre 2015 et 2018.

Le plan Cigogne III a été décidé à l’été 2013 et est en application depuis novembre dernier. C’est la solution imaginée par l’ONE pour répondre à la pénurie de places en crèches dans la région Wallonie-Bruxelles. Le précédant plan avait permis d’ouvrir 12.000 nouvelles places en crèches en 10 ans.

1.600 places supplémentaires entre 2015 et 2018

En fédération Wallonie-Bruxelles, 17% de parents ne trouvent pas de place en crèche pour leur nouveau-né. Pour y faire face, le plan Cigogne III envisage la création de 14.900 nouvelles places en crèches d’ici 2022. Le 2ème volet du Plan cigogne III prévoit la création de 5.200 nouvelles places en crèches entre 2015 et 2018 soit 1.600 par an. Initialement 6.400 nouvelles places étaient prévues pendant cette période. En 2014, 1.219 places ont été créées au lieu des 2.049 prévues.

Collaboration de l’ONE, la Cocof et le Service Public de Wallonie

L’ONE, la Cocof et le Service Public de Wallonie ont travaillé en étroite collaboration dans l’élaboration des projets afin d’offrir 5.200 places supplémentaires aux parents entre 2015 et 2018.La Wallonie a participé à ce projet en subventionnant les infrastructures à hauteur de 56 millions d’euros dans le cadre du plan Marshall 2. A Bruxelles, c’est la Cocof qui a subventionné les infrastructures pour 16 millions d’euros. L’ONE se charge quant à elle des subsides de fonctionnement (personnel) pour 21,5 millions d’euros. Les projets bénéficient également d’aides régionales à l’emploi. Ces subsides seront accordés aux milieux d’accueil subventionnés. Ce sont aux communes, CPAS et ASBL d’en faire la demande. L’ONE permet aux indépendants de faire appel à un coach spécialisé en création d’entreprise et formé à la petite enfance.

Bruxelles est prioritaire dans l’ouverture de places

Les 5.200 nouvelles places sont principalement réparties entre Bruxelles, Liège et la province du Hainaut. C’est dans la ville de Bruxelles que le manque de places en crèches se fait le plus ressentir. Dans la capitale, l’augmentation du nombre de places ne compense pas l’augmentation du nombre de naissances. L’ONE prévoit donc 1.472 nouvelles places de crèches à Bruxelles, 1.290 dans la province de Liège et 1.239 en Hainaut. A Namur, 278 nouvelles places sont prévues contre 230 en Brabant wallon et 171 au Luxembourg.

Lire notre dossier : Boom des places d’accueil avec le Plan Cigogne

Lire aussi : La Ligue des Familles veut plus de crèches



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus