Sport et inclusion, un duo gagnant !

Sport et inclusion, un duo gagnant !

Le sport est important pour les personnes en situation de handicap, puisqu’il permet notamment de favoriser l’inclusion. Fagn’Handisports est une ASBL qui promeut le sport pour les personnes handicapées à Theux et à Spa. Née en septembre 2016, son club multisports permet une véritable inclusion par l’activité physique. A Bruxelles, la Cocof tente aussi de favoriser ce type d’initiatives et réalise son 3ème appel à projets.

Pour les personnes handicapées, le sport peut être un véritable vecteur d’inclusion et se doit donc d’être accessible à tous. En Région bruxelloise, la Cocof a lancé l’année dernière un appel à projet pour ouvrir sa pratique à plus de personnes handicapées et réitère l’expérience en 2018. A Theux et Spa, l’ASBL Fagn’Handisports propose elle aussi des activités sportives variées en s’adressant principalement à un public de jeunes. Elle prévoit ainsi des projets prometteurs pour valoriser les jeunes et leur offrir une intégration certaine.

Des activités multiples pour public divers

Fagn’Handisport propose des activités pour tous les handicaps. Les jeunes qui se rendent au club de sport peuvent être aussi bien atteints de troubles mentaux que de handicaps physiques. L’ASBL travaille aussi avec des jeunes en difficulté de l’Institut Médico-Pédagogique (IMP) de Saint-Michel. Tennis de table, badminton, sports collectifs de ballon, VTT... L’association dispose d’une offre très variée. En septembre 2017, Fagn’Handisports a monté son équipe de basket qui recherche de nouveaux joueurs.

- [A lire] : L’AViQ soutient le handisport !

S’amuser et apprendre à se dépasser

Lorsqu’ils jouent, les jeunes se mélangent et doivent s’intégrer à un groupe. Le sport est aussi une manière pour eux de se sentir valorisés et de faire des apprentissages de vie grâce au dépassement de soi. Pour l’équipe de basket de Fagn’Handisport, un des objectifs est ainsi de participer aux Special Olympics de 2019. Le président de l’association et entraîneur de l’équipe, Philippe Gaspar, explique à La Province : "L’idée, ce n’est pas d’arriver à une élite, mais bien que les jeunes prennent du plaisir avec un niveau commun. Pour le moment, je travaille uniquement avec des personnes en situation de handicap dans ce groupe de basket ; il leur faut un minimum de bases pour être avec d’autres joueurs."

A Bruxelles aussi le handisport décolle

Comme Fagn’Handisport en Wallonie, Bruxelles regorge d’initiatives pour le handisport. Pour Céline Fremault, ministre en charge de la Politique d’aide aux personnes handicapées à la Cocof, il est important de les encourager. Elle réalise ainsi cette année son troisième appel à projets. Le premier, lancé en collaboration avec la ministre du Sport, Fadila Laanan, avait déjà subventionné 10 projets handisport. En 2018, douze initiatives devraient bénéficier des 60.000€ débloqués par Céline Fremault. Pour aider les professionnels du handicap qui ne connaissent pas toujours les projets existants et permettre une meilleure communication entre les différents acteurs, la ministre à la Cocof a aussi édité un guide des clubs sportifs adaptés. "Enfin, on décloisonne", commente-t-elle pour la Dernière Heure.

Handicap et inclusion

Pour les personnes en situation de handicap, le sport est aussi un formidable moyen d’inclusion. Au niveau de l’école, les enfants doivent souvent se rendre dans des écoles spécialisées, ce qui rend aussi le transport long et fatiguant. En effet, malgré des initiatives pour l’école inclusive, elle reste difficile à généraliser. En revanche, quand ils font du sport, les jeunes handicapés peuvent être mélangés avec d’autres enfants. C’est là aussi l’un des projets de Philippe Gaspar, qui aimerait créer une équipe de basket mixte. Dans cette logique d’inclusion, la Fédération Wallonie-Bruxelles a rendu possible en octobre dernier la double affiliation pour les clubs sportifs. Ainsi, les clubs peuvent être reliés à la fois à une fédération pour personnes valides et à une fédération handisport.

- [A lire] : Quand le sport se met au service de l’inclusion

La rédaction



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus