Un label "qualité-alimentation-nutrition" pour les maisons de repos

Un label

En Belgique, 14% des résidents en maison de repos souffrent de dénutrition. 49% sont à risque. Face à ces chiffres alarmants, l’Agence pour une Vie de Qualité lance un label qui permettra aux maisons de repos de prouver la qualité de leur alimentation.

Une initiative pour lutter contre la dénutrition chez les aînés

La dénutrition chez les aînés est un phénomène connu. En 2012, le gouvernement wallon mettait d’ailleurs en place son Plan Wallon Nutrition Santé et Bien-être des Aînés (PWNS-be-A). Celui-ci avait précisément pour objet de s’attaquer aux problèmes d’alimentation au sein des maisons de repos. Il propose un guide, des fiches métiers destinés aux soignants, des outils ainsi que des capsules vidéo à obtenir sur le site de l’Agence pour une Vie de Qualité (AVIQ).

Des conseils simples y sont inscrits, et permettent aux maisons de repos de lutter contre la dénutrition de leurs résidents. Par exemple, accroître le plaisir de manger en veillant à la convivialité, à l’aménagement de la salle à manger, à l’ambiance qui y règne et à la présentation de la nourriture ; avoir des heures précises de repas ; éviter un jeûne nocturne trop long… par ailleurs, une bonne évaluation de la santé buccodentaire, des capacités de mastication et de déglutition du résident ont leur importance pour une alimentation adaptée.

Pour des cas comme la dénutrition, la prise en charge du patient doit être précoce tant les conséquences peuvent être graves sur les plans économiques et humains.

Un label qui certifie la qualité alimentaire des maisons de repos

Dans la poursuite de ce Plan Wallon Nutrition Santé et Bien-être des Aînés (PWNS-be-A), l’AVIQ propose aux maisons de repos d’obtenir un label « Qualité-Alimentation-Nutrition », non-obligatoire, pour certifier leur bonne alimentation.

Pour se le procurer, plusieurs étapes sont indispensables. Tout d’abord, la maison de repos doit adhérer à la Charte Qualité-Alimentation-Nutrition du PWNS-be-A. Ensuite, l’institution candidate devra passer par des phases d’auto-évaluation, de préparation, d’accompagnement et d’audit. Si les étapes sont franchies avec succès, le label sera délivré pour une durée de 3 ans. Il assure que la maison de repos met en place des actions en vue de lutter contre la dénutrition de ses résidents en améliorant la qualité de leur alimentation.

L’institution affichera cette certification là où elle l’estimera le plus adéquat, là où cette dernière sera la plus visible. Par ailleurs, une liste des maisons de repos disposant du label Qualité-Alimentation sera disponible sur le site de l’AVIQ et diffusée aux partenaires œuvrant dans le secteur.

Alix Dehin

Pour plus d’information, rendez-vous sur le site de l’AVIQ



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus