Une nouvelle classe maternelle à visée inclusive fait sa rentrée

Une nouvelle classe maternelle à visée inclusive fait sa rentrée

Pour la rentrée de septembre 2019, l’école 14 « Les Petits Moineaux » située à Ixelles va accueillir dans ses locaux une classe maternelle qui pour but l’inclusion des enfants autistes. Ce joli projet est né de la collaboration avec l’école d’enseignement spécialisé les AsTrôn’Autes.

Les rentrées sont souvent l’occasion de découvrir des nouveautés. De nouvelles écoles, de nouveaux professeurs, de nouveaux camarades. L’occasion également d’apprendre, de tenter de nouvelles expériences. Les élèves de l’école 14 « Les Petits Moineaux », installée à Ixelles, vont avoir de nouveaux petits potes grâce à la mise en place d’une classe inclusive. Une initiative née de la collaboration avec l’école d’enseignement spécialisé les AsTrôn’Autes.

- [A lire]  : Inclusion : Luther, porteur d’une Trisomie 21, va à l’école ordinaire

Mixité et rencontre des « deux mondes »

Les deux écoles d’Ixelles ont donc créé une classe maternelle à visée inclusive, dans les locaux de l’école 14. Dès septembre, elle accueillera huit élèves autistes qui seront encadrés par deux accompagnants de l’équipe. Ces derniers suivront les élèves tout le long de leur évolution en maternelle.

Le but de ce projet est de promouvoir la mixité et la rencontre des « deux mondes ». La volonté derrière cela est de donner à chaque enfant autiste la possibilité de vivre des expériences en collectivité, d’appréhender le monde tel qu’il est avec ses différences et de participer à des activités scolaires. Pour les autres enfants, les gains qui en résultent sont tout aussi nombreux : l’apprentissage de la tolérance, le développement du respect de la différence, la diminution de la crainte de l’inconnu ainsi que l’apprentissage de la solidarité. « Il est important que dès le plus jeune âge ils apprennent à vivre en collectivité et que chacun des deux mondes s’appréhendent. La mixité c’est important de l’apprendre dès le plus jeune âge. Le vivre ensemble c’est primordial », confie Simon Berteau, directeur de l’école les AsTrôn’Autes.

- [A lire]  : L’inclusive, une bière qui se déguste avec solidarité

Cette classe inclusive va donc voir l’arrivée de huit jeunes autistes âgés de 5 ans qui vont évoluer dans cet espace durant tout leur parcours en maternelle. Petit à petit ils seront amenés à interagir avec les autres enfants et à participer aux sorties scolaires.

B.T.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus