Devenir ostéopathe : un métier manuel qui analyse le corps humain

Devenir ostéopathe : un métier manuel qui analyse le corps humain

Vous voulez vous orienter vers le domaine de la santé mais cela reste vague pour vous ? Le métier d’ostéopathe pourra peut-être vous intéresser ! Vous trouverez dans cet article les fondamentaux du métier d’ostéopathe.

- Découvrez notre rubrique dédiée aux métiers de la santé et du social

En quoi consiste ce métier ?

L’ostéopathe pratique une médecine strictement manuelle qui considère le corps comme un tout : il a donc une approche globale de la personne. Chaque consultation débute par une série de questions visant à établir un diagnostic de l’état de santé de la personne : douleurs articulaires, musculaires, troubles digestifs, respiratoires, etc. Il fait ensuite un bilan des antécédents et traitements médicaux du patient.

Il procède ensuite à une observation intégrale du corps, lors de laquelle il examine la manière dont le patient se déplace et mobilise son corps. Il poursuit par des palpations et massages lents sur le corps du patient pour identifier les points douloureux ou les points de blocage. De manière générale, il doit être très attentif à tout ce que peuvent percevoir ses mains sur le corps du patient (chaleur, froid, rigidité, déplacement...).

L’ostéopathe s’intéresse donc à l’histoire du corps et aux traumatismes et symptômes vécus en amont par le patient. Il considère que toutes les parties du corps sont reliées entre elles et établit des relations de cause à effet entre divers symptômes et douleurs, en étudiant les relations diverses entre ces symptômes et en prenant en compte une chaîne d’interactions des mouvements.

Quelles sont les compétences à acquérir ?

- Maîtriser les principes de l’ostéopathie
- Evaluer une situation et élaborer un diagnostic ostéopathique
- Conduire un projet d’intervention ostéopathique
- Avoir connaissance des techniques de manipulation
- Avoir des prédispositions au contact humain
- Analyser et faire évoluer sa pratique professionnelle
- Gérer un cabinet

Quelles sont les qualités requises ?

- Dextérité
- Douceur
- Précision
- Diplomatie
- Capacité à faire preuve de psychologie

Quelle formation pour devenir ostéopathe ?

Il existe diverses formations permettant d’accéder au métier d’ostéopathe en Belgique. L’université libre de Bruxelles propose un bachelier en sciences de la motricité et orientation générale d’une durée de 3 ans qui comprend un module ostéopathie, à compléter par un Master en Sciences de la motricité option Ostéopathie. Le titre de Master complémentaire (MC) en Ostéopathie est obtenu à l’issue de ce Master.

Des institutions privées proposent également des formations en ostéopathie : le Collège Belge d’Ostéopathie et la Belgian School of Osteopathy forment des ostéopathes en devenir pendant une période de 5 ans après obtention d’un Master en Sciences médicales.

Quels sont les débouchés / les perspectives d’avenir ?

L’ostéopathe salarié d’un cabinet peut reprendre un cabinet déjà existant ou créer son propre cabinet. Il peut aussi pratiquer au sein d’un hôpital.

Quel est le salaire ?

Le salaire brut d’un ostéopathe débutant est d’environ 1 500 euros par mois. A la tête d’un cabinet avec une importante clientèle, le salaire peut grimper jusqu’à 5 000 euros par mois environ.
A titre indicatif, une heure de consultation coûte entre 50 et 70 euros.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus