Quel est le salaire d’un aide-soignant en Belgique ?

Quel est le salaire d'un aide-soignant en Belgique ?

Figue emblématique du secteur de la santé, l’aide-soignant, œuvre au bien-être des patients. Ce professionnel de la santé peut travailler dans les hôpitaux, dans les maisons de repos (et de soins) ou encore à domicile. La rémunération varie en fonction d’un élément essentiel : la mise en application ou non du fameux barème de l’IFIC.

L’aide-soignant, à travers son métier, veille au bien-être du patient en tenant compte de l’amélioration de sa santé et/ou en lui fournissant les soins infirmiers dont il a besoin. Il peut également avoir pour rôle de veiller au bien-être psychosocial du patient. L’aide-soignant et l’infirmier coopèrent généralement ensemble. L’aide-soignant accomplit son travail souvent suite aux instructions données par un infirmier.

En outre, l’aide-soignant s’occupe de servir le repas aux patients. Il peut également remplir une fonction de soutien moral auprès d’un patient et sa famille, particulièrement dans le contexte de soins palliatifs.

Dans la mesure où un aide-soignant exerce diverses fonctions au sein du milieu médical, qu’en est-il de sa rémunération  ?

Par ailleurs une distinction est faite entre les aides-soignants soumis au barème de l’IFIC et ceux qui ne le sont. Faisons le point.

 Lire aussi : Revalorisation des salaires : l’ASBL IF-IC décrypte les nouvelles classifications de fonctions

Aides-soignants non-soumis au barème de l’IFIC

Depuis le 1er janvier 2022, l’aide-soignant qui preste des soins infirmiers à domicile perçoit une rémunération brute mensuelle s’élevant à 2.180,10 € lorsqu’il n’a aucune année d’expérience ou qu’il débute sa carrière (à l’âge de 18 ans). Sa rémunération atteint un montant de 3.083,78 € lorsqu’il dispose d’une ancienneté de plus 29 ans.

La rémunération d’un aide-soignant prestataire de soins infirmiers est identique à celle de l’aide-soignant qui exerce ses fonctions au sein d’une maison de repos, maisons de repos et de soins, résidences-services, centres de soins de jour, centres de jour pour personnes âgées. Il en va de même pour les aides-soignants qui sont employés au sein d’un hôpital privé et/ou d’une maison de soins de psychiatriques.

Aides-soignants soumis au barème de l’IFIC

Les aides-soignants dont la rémunération est soumise au barème de l’IFIC perçoivent un salaire identique peu importe l’établissement où le service dans lequel ils exercent leurs fonctions.

Par conséquent, un aide-soignant qui effectue des soins à domicile, des soins résidentiels pour les personnes ou encore qui travaille dans un centre psychiatrique ou dans un hôpital perçoivent la même rémunération.

Leur rémunération brute s’élève à 2.419,68 € au début de leur carrière et va jusque 3.098,18 € lorsqu’ils atteignent une ancienneté allant jusque 35 ans.

Les aides-soignants qui travaillent au sein d’une maison médicale perçoivent une rémunération mensuelle brute indexée allant de 2.529,40 € lorsqu’ils débutent sans d’ancienneté. Cette rémunération s’élève à 3.572,15 € lorsqu’ils disposent d’une ancienneté de 35 ans.

Conclusion

En conclusion, dans la mesure où le métier d’aide-soignant relève du secteur des soins de santé, la rémunération des aides-soignants est divisée en deux catégories et varie en fonction de celles-ci. Celle des aides-soignants rémunérés selon le barème de l’IFIC et ceux qui ne le sont pas.

La rémunération de l’aide-soignant qui n’est pas rémunéré selon le barème de l’IFIC se situe en moyenne entre 2.000 € pour l’aide-soignant débutant et entre 3.100 € pour l’aide-soignant qui justifie d’une expérience reconnue de 29 ans au plus.

En moyenne, les aides-soignants rémunérés selon le barème de l’IFIC perçoivent une rémunération située environ entre 2.400 € pour l’aide-soignant qui débute sa carrière et entre 3.500 € pour l’aide-soignant justifiant d’une expérience reconnue de plus de 35 ans.

Et pour aller plus loin :

[Découvrez les fiches métiers dédiées à la profession d’aide-soignant] :
 Formation, débouchés, rémunération : le métier d’aide-soignant.e
 Comment devenir aide-soignant en Belgique : les formations
 Aide-soignant en Wallonie : 2.000 offres d’emploi par an !

[Découvrez des témoignages d’aide-soignant.e.s] :
 "Le métier d’aide-soignante ? Il peut être ingrat mais il procure tant d’émotions !"
 "Les résidents pourraient être nos papas et nos mamans "

[Découvrez les autres professions du secteur psycho-médico-social] :
 Les témoignages
 Les fiches métiers

www.jaimemonmetier.be



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus