Comment devenir aide-soignant en Belgique : les formations

Comment devenir aide-soignant en Belgique : les formations

L’aide-soignant joue un rôle majeur dans le maintien des soins envers les patients. Il s’assure que les patients évoluent dans un cadre de vie agréable et soutient les infirmiers en matière de logistique. C’est un vrai travail d’équipe qui se joue entre les deux professionnels. Si ce métier vous intéresse, vous êtes au bon endroit. Vous trouverez, dans cette fiche, toutes les informations nécessaires pour se former à ce métier, avec une liste d’instituts de formation.

L’aide-soignant.e assiste les infirmier.ère.s. Il.elle aide à maintenir et/ou rendre un maximum de confort et d’autonomie dans la réalisation des activités de la vie quotidienne de toute personne ayant des problèmes de santé au sens large. Il.elle effectue les soins de base et d’hygiène. Comme pour le métier d’infirmier.ère, une part administrative du métier n’est pas à négliger. Il.elle contribue au soutien psychosocial des patient.e.s et de leur famille via l’offre d’un environnement de vie agréable. Enfin, la communication est essentielle puisque l’aide-soignant.e assure la continuité et la qualité des soins en veillant à communiquer les informations nécessaires aux infirmier.ère.s et autres spécialistes des soins de santé.

Notons aussi que depuis le premier septembre 2019, les aides-soignant.e.s peuvent poser cinq actes supplémentaires au bénéfice des patients. Plus d’infos dans cet article : L’aide-soignant peut prodiguer plus de soins aux patients

Différents types de formation

La formation d’aide-soignant.e donne droit à un certificat de qualification.

Elle se présente sous différentes formes, en fonction qu’il s’agisse d’une formation continue ou d’une reprise d’études :

  • Plein exercice :

La formation d’aide-soignant·e dans l’enseignement de plein exercice s’adresse généralement aux élèves de l’enseignement secondaire qui souhaitent s’orienter vers le métier d’aide-soignant·e. Les cours sont organisés à temps plein à partir de la 5ème secondaire.

En réalisant cette 7ème année section aide-soignant, vous obtiendrez en plus de votre certificat de qualification, le Certificat d’Enseignement Secondaire Supérieur (CESS) ce qui offre la possibilité de poursuivre des études supérieures.

  • La promotion sociale :

Elle s’adresse principalement à un public adulte. Les cours sont généralement organisés de jour et à temps plein sur 2 ou 3 années. Quelques écoles organisent la formation de manière flexible (le samedi et/ou en soirée). Pour y accéder il faut être âgé.e d’au moins 18 ans et être en possession du Certificat du 2ème Degré (C2D). Si tel n’est pas le cas, un test d’admission basé généralement sur les mathématiques et le français est organisé avant la formation. Sa réussite permet l’accès à la formation. La formation en enseignement de promotion sociale délivre la qualification d’aide-soignant·e mais ne permet pas d’obtenir le CESS.

  • Formation en alternance :

Cette formation permet de s’orienter vers le métier d’aide-soignant·e dès l’enseignement secondaire.

Elle est assurée par les CEFA (Centre d’Education et de Formation en Alternance), généralement composée de 2 jours de formation générale au CEFA et 3 jours d’activités en entreprise tout au long de l’année (pratique professionnelle avec une convention de stage ou un contrat de travail à temps partiel pour lequel le·la jeune reçoit une indemnité d’apprentissage ou une rémunération).

Plusieurs types de contrats sont possibles comme :

 Le contrat d’apprentissage des professions salariées, CAPS (ancien CAI)
  Le contrat à mi-temps

  • Formations complémentaires

Il est tout à fait possible d’approfondir ses compétences via des spécialisation proposée dans des formations continuées autour, par exemple, de la stérilisation, des soins palliatifs, la manutention ou de la maladie d’Alzheimer.

L’exercice dans un hôpital ou une maison de repos et/ou de soins relevant de la CP 330 en tant qu’aide-soignant.e permet l’accès à une large offre de formations gratuites visibles sur www.fe-bi.org.

Lieux de formation (liste non-exhaustive) :

  • Bruxelles

Promotion sociale :

Cours de Promotion Sociale de Saint-Gilles
Centre de Formation Culturelle et Sociale
Enseignement de promotion sociale et de formation continue FPS
ITN Promotion Sociale Bruxelles

Formation continue :

EAFC Evere
EAFC Uccle
Collectif Formation Société asbl
COBEFF
Bruxelles Formation

  • Mons

PROMSOC Secondaire Mons-Borinage
ASBL AID Hainaut Centre

  • Namur

Institut Provincial de Formation Sociale
Institut Provincial de Nursing du Centre

  • Tournai

Institut d’enseignement de promotion sociale de la communauté française

  • Charleroi

Ecole des FPS Charleroi

  • Morlanwelz

Institut d’Enseignement de Promotion Sociale de Morlanwelz

  • Liège

Futur H ASBL

  • Jemappes

EAFC - Jean Meunier

Enregistrement et Visa

Après votre formation et l’obtention de votre certificat d’aide-soignant, il faut s’enregistrer auprès de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Comme pour l’ensemble des métiers du secteur des soins, l’exercice d’aide-soignant.e n’est autorisé que sous condition d’obtention d’un visa délivré par le SPF Santé Publique. L’envoi du visa se réalise automatiquement après l’inscription auprès de la Fédération Wallonie-Bruxelles. A la réception du précieux sésame, il est possible et légal d’exercer.

Les compétences

Peu importe le type de formation privilégié, les compétences qui y sont développées sont les mêmes. En effet, tout.e aide-soignant.e. doit savoir :

  • Créer une relation et une communication privilégiées avec le bénéficiaire et son entourage
  • Epauler le bénéficiaire dans son quotidien et dans la restauration ou le maintien de son autonomie
  • Aider le patient à s’hydrater, à s’alimenter et à prendre ses médicaments à l’exception de certaines situations complexes (sonde, trouble déglutition, etc.)
  • Installer le patient dans une position qui correspond au plan de soins
  • Aider au transport des patients
  • Apporter une aide partielle ou complète aux patients pour les soins d’hygiène
  • Prendre le pouls et la température corporelle des patients et signaler les résultats
  • Signaler les changements physiques ou psychiques des patients
  • Soutenir le patient et son entourage dans les moments difficiles
  • Apporter une aide et des conseils au patient et à son entourage conformément au plan de soins

Et pour aller plus loin :

[Découvrez les fiches métiers dédiées à la profession d’aide-soignant] :
 Formation, débouchés, rémunération : le métier d’aide-soignant.e
 Aide-soignant en Wallonie : 2.000 offres d’emploi par an !
 Quel est le salaire d’un aide-soignant en Belgique ?

[Découvrez des témoignages d’aide-soignant.e.s] :
 "Le métier d’aide-soignante ? Il peut être ingrat mais il procure tant d’émotions !"
 "Les résidents pourraient être nos papas et nos mamans "

[Découvrez les autres professions du secteur psycho-médico-social] :
 Les témoignages
 Les fiches métiers

www.jaimemonmetier.be



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus