Revalorisation des salaires : l’ASBL IF-IC décrypte les nouvelles classifications de fonctions

01/02/22
Revalorisation des salaires : l'ASBL IF-IC décrypte les nouvelles classifications de fonctions

Vingt ans après le lancement du projet de créer de nouvelles classifications de fonctions dans le secteur de la santé (classifications IF-IC), la mise en place au niveau fédéral et régional se précise. Qui est concerné et comment ? L’ASBL IF-IC a répondu aux questions de MonASBL.be. [Un article de MonASBL.be]

D’abord au niveau fédéral, puis en Wallonie et à Bruxelles, les rémunérations dans le secteur de la santé sont au cœur d’une grande remise à niveau. Derrière ce long processus, lancé il y a 20 ans, il y a l’ASBL IF-IC. Créée en 2002 par les partenaires sociaux de la santé, elle est à l’origine d’une méthode de classification des fonctions : la méthode IF-IC.

Pour bien comprendre de quoi il s’agit, MonASBL.be s’est entretenu avec Lauriane Sable, directrice de l’ASBL IF-IC.

 Lire aussi : Barbara Trachte sur l’accord non-marchand bruxellois : « Le grand enjeu, c’est la valorisation du secteur »

"D’une rémunération basée sur les diplômes à une rémunération déterminée par le contenu de la fonction"

MonASBL.be : Qu’est-ce que la classification IF-IC ?

Lauriane Sable : IFIC c’est d’abord une méthodologie permettant d’établir des descriptions et des classifications de fonctions. Cette méthode permet d’inventorier, de décrire et de pondérer des fonctions qui existent.

IF-IC est donc le nom de notre méthode, qui est le même que celui de notre ASBL, mais Il en existe d’autres qui sont développées par des entreprises privées proposant du soutien RH aux sociétés.

Ce qui fait notre particularité, c’est que l’ASBL a été créée par les partenaires sociaux du secteur de la santé. Ainsi, l’ASBL est gérée de manière paritaire et à chaque moment du processus il y a une étape de validation par les syndicats et les fédérations patronales.

 Lire aussi : Infirmiers spécialisés : 500 millions supplémentaires pour le modèle IFIC

MonASBL.be : Pourquoi avoir mis en place une telle classification ?

Lauriane Sable : Ce projet a été lancé il y a 20 ans principalement parce que le cadre de rémunérations de l’époque avait vieilli. Les listes de fonctions qui étaient reprises dans les conventions collectives étaient dépassées. Il y avait des titres qui ne correspondaient plus aux fonctions actuelles et il y en avait beaucoup qui étaient manquants. Il fallait aussi répondre à une série de points faibles : des salaires trop bas, des barèmes qui se croisaient...

La volonté était d’apporter de la clarté avec un système juste, valorisant et lisible.

De plus, cette classification présente aussi un vrai un changement de paradigme. On passe d’une rémunération basée sur les diplômes à une rémunération déterminée par le contenu de la fonction exercée. C’était un choix des partenaires sociaux.

"Nous allons alors pondérer les fonctions sur base de six critères"

... Lire la suite de l’article sur le site de MonASBL.be



Commentaires - 1 message
  • Bonne ou mauvaise idée???????

    loulolagas mardi 1er février 2022 14:28

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus