Comment rédiger un bon CV pour le secteur social ?

Comment rédiger un bon CV pour le secteur social ?

Pour trouver un travail dans le secteur de la santé, il ne suffit pas de mettre en avant votre vocation. Dynamisme, motivation et compétences professionnelles doivent sauter aux yeux des employeurs à la lecture de votre CV. Le Guide Social vous donne les clés pour rédiger un CV professionnel qui attire l’attention de recruteurs.

Accompagner des personnes en difficulté, conseiller pour la recherche d’emploi ou dans le cadre d’une insertion professionnelle, accompagner l’éducation spécialisée… les professions du secteur social sont variées et chacune requiert des compétences spécifiques et un important investissement personnel. Que vous postuliez dans le secteur public, l’associatif ou dans le privé, une motivation et une bonne présentation sont attendues. Comment y parvenir  ? Voici quelques conseils pratiques pour rédiger un CV qui attire l’attention...

1. Structurez votre CV

Tout d’abord, faites le point sur vos expériences et vos compétences. Il est conseillé de commencer par les expériences professionnelles, en indiquant le dernier emploi/stage et ainsi de suite jusqu’à la première expérience de travail. Si vous n’avez pas encore d’expérience de travail, indiquez une expérience de bénévolat, sinon, mettez l’accent sur vos compétences et vos connaissances théoriques.

Ensuite, indiquez les études et les formations suivies en commençant, également, par les plus récentes. Ce format est fortement conseillé par les recruteurs, parce qu’il met en évidence les acquis professionnels les plus récents.

2. Soignez la forme de votre CV

Pour attirer l’œil, n’hésitez pas à vous lancer dans un design original pour votre CV. En faisant la différence, vous avez plus de chances d’attirer l’attention du recruteur. Pensez à une mise en page dynamique qui reflète vos motivations et votre projet professionnel.

Faites attention à la photo  ! Pensez à mettre une photo de bonne qualité, récente et qui donne envie de vous rencontrer.

3. Mettez en valeur vos expériences et vos qualités personnelles et professionnelles

Mettez en valeur les expériences, les compétences professionnelles que vous possédez. Si vous avez de nombreuses expériences professionnelles, privilégiez les plus récentes et celles qui ont un lien avec le poste pour lequel vous candidatez. N’oubliez pas de mettre l’accent sur les qualités qui sont essentielles pour le poste que vous cherchez. Par exemple, pas besoin de mettre en avant vos compétences informatiques si vous postulez à un poste d’accueillante d’enfants.

Les compétences linguistiques doivent également être visibles et distinctes des centres d’intérêts.

Des qualités personnelles doivent aussi être mises en lumière, surtout dans le secteur social. La capacité d’écoute, le sens pédagogique, etc. constituent des atouts indispensables dans ce secteur.

4. Adaptez le CV à chaque offre d’emploi

Adaptez le CV à chaque offre d’emploi. Vérifiez que vos compétences et expériences correspondent en tous points aux besoins du recruteur, comme indiqués dans l’annonce d’emploi.

5. Épurez au maximum votre texte

Il est fortement recommandé de décrire brièvement et de manière claire les missions effectuées lors de vos dernières expériences sans entrer dans des détails spécifiques à chaque activité. Vous pourrez y revenir lors de l’entretien.

Expliquez bien vos fonctions, utilisez des verbes d’action, afin de rendre la lecture du CV rythmée et cohérente.

6. Insérez des mots-clés

Insérez des mots clés en liens avec le poste recherché. Les mots-clés doivent se retrouver dans le titre, la description des missions, les compétences, les centres d’intérêt, etc. Sachez qu’un recruteur passe moins de 30 secondes sur un CV en première lecture, ainsi, ces mots-clés permettent facilement de repérer un profil intéressant.

7. Informations de contact

Il est conseillé d’inscrire de manière très lisible toutes les informations de contact grâce auxquelles le recruteur pourra vous rappeler. Généralement, il faut mettre : l’email, le téléphone, le skype. Vous pouvez également indiquer vos comptes de réseaux sociaux (Facebook, Twitter…) et/ou votre blog, si cela est pertinent. Ceux-ci permettront aux recruteurs de connaitre vos centres d’intérêts.

8. Une page maximum

Attention ! Ne dépassez pas une page, à moins que vous ayez plus de 10 ans d’expérience professionnelle.

9. Ne mentez pas

N’essayez pas de mentir. Le CV est une phase qui permet aux employeurs de connaitre votre profil, vos expériences professionnelles, vos parcours, vos compétences, etc. Sachez que tout ce que vous écrivez dans votre CV peut faire l’objet de questions de la part du recruteur lors de l’entretien.

10. Faite vérifier votre CV par un ami ou un professionnel

A la fin de la rédaction de votre CV, faites-le vérifier par un ami ou un professionnel pour avoir un aperçu de l’extérieur. Vous pouvez ainsi recueillir leurs avis, leurs critiques afin d’améliorer votre candidature.

Enfin, gardez bien en tête que travailler dans le secteur social c’est, avant tout, mettre l’humain au centre de ses activités. L’objectif est que le recruteur trouve les réponses à ses questions quand il lira votre CV.

Sources :

Emploi social

Références Le Soir

Modèles de CV



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus