Bonne gouvernance et transparence, c’est parti ?

Bonne gouvernance et transparence, c'est parti ?

C’est une première, en Belgique : deux ministres bruxellois, Cécile Jodogne et Didier Gosuin, ont décidé de publier les noms et fonctions de tous les membres de leurs cabinets, ainsi que les mandats supplémentaires exercés, qu’ils soient rémunérés ou non.

Les révélations sur la gestion du Samusocial, en mai dernier, en ce qui concerne les rémunérations d’Yvan Mayeur et Pascale Peraïta ont suscité une véritable onde de chocs, tant chez les autres partis politiques qu’au sein de la population. En réaction, le président du cdH, Benoit Lutgen débranche la prise. Et la crise commence. Si les mots qui reviennent le plus souvent sont la bonne gouvernance et la transparence, aucune mesure concrète n’a vraiment été décidée en ce sens. Jusqu’à présent… Cécile Jodogne et Didier Gosuin, respectivement ministre à la Cocof et secrétaire d’état à la Région bruxelloise et ministre de l’emploi et de l’économie, ont décidé de publier la liste de leurs collaborateurs, ainsi que les mandats exercés en supplément, rémunérés ou non. Un premier pas vers (enfin !) plus de transparence ?

Un principe démocratique

Sur le site de la ministre, on peut lire que La démocratie, c’est gérer les institutions en toute clarté, à tous les niveaux. Les Bruxellois ont le droit de savoir avec qui, nous, membres du Gouvernement, travaillons pour préparer les réformes, élaborer les textes législatifs, mener nos missions, représenter notre Région, informer et communiquer sur nos actions. Nous avons donc décidé de rendre publique la liste de tous nos collaborateurs sur nos sites web respectifs et avons demandé à chacun d’accepter de publier, le cas échéant, leurs mandats publics ou privés, rémunérés ou bénévoles.

Une première

Chez Didier Gosuin, on insiste sur l’inédit de la situation. Nos collaborateurs s’investissent sans compter dans les missions qui leur sont confiées. L’apport du personnel administratif et logistique est essentiel dans ce travail d’équipe pour que chacun puisse être efficace dans sa mission. Nous avons donc décidé de publier l’ensemble des mandats de tous les collaborateurs ainsi que les éventuelles autres activités professionnelles et/ou bénévoles des membres de nos cabinets respectifs. Et nous allons même plus loin, puisque nous faisons également la transparence sur les détachements (le salaire de certains détachés étant remboursé aux administrations par le cabinet). Soit bien au-delà des exigences de la Cour des comptes. C’est une première en Région bruxelloise, mais aussi en Belgique !

Liens :
- Cabinet de la ministre Jodogne + les fonctions supplémentaires exercées
- Cabinet du ministre Gosuin

Que dit la loi ?

En Belgique, le système politique est relativement complexe, puisque suite aux nombreuses réformes de l’état, le pouvoir se morcelle de plus en plus. Par ailleurs, le cumul des mandats est une pratique courante. Cumuleo, qui se bat depuis longtemps pour une transparence totale des mandats exercés en Belgique, a recensé les différentes lois votée depuis 1995 à ce sujet . Est-ce que la décision de Cécile Jodogne et Didier Gosuin aura un effet sur les autres cabinets ? A voir…



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.