La condition des accueillantes d’enfants s’améliore

La condition des accueillantes d'enfants s'améliore

Les accueillantes d’enfants verront leur condition s’améliorer, déjà en 2016 et en 2017 aussi.

Sur la proposition de la ministre de l’enfance, Alda Greoli, le gouvernement de la fédération Wallonie-Bruxelles a modifié l’arrêté MILAC, arrêté du gouvernement de la Communauté française, datant de 2003, qui porte sur la réglementation générale des milieux d’accueil. L’objectif de la ministre est d’améliorer la condition des accueillantes d’enfants.

Des nouveautés

Il y a différentes modifications, certaines déjà entrées en vigueur depuis 2016, d’autres qui verront le jour en 2017. Ainsi, depuis le 1er janvier 2016, l’indemnité journalière des accueillantes a été augmentée de 10%, passant de 18,49€ à 20,34. Parallèlement, l’encadrement a été revu, puisqu’un assistant social s’occupera désormais de 18 accueillantes, au lieu de 20. A partir de 2017, une expérience pilote est prévue avec 200 accueillantes, dans le cadre de la mise en place d’un futur statut de salarié (même si certains n’y croient pas).

Le statut des accueillantes : un problème connu

Le problème de statut auquel sont confrontées les accueillantes n’est pas nouveau. Eddy Gilson, directeur de la petite enfance à l’ONE, explique : « Actuellement, les accueillantes subventionnées ne possèdent en fait qu’un statut social partiel. Leurs revenus sont aussi tributaires de certains paramètres comme le nombre d’enfants présents. Le but est de passer d’un statut social partiel à un statut à part entière. Cela concerne les accueillantes des trois communautés du pays. Si l’un d’entre eux ne vient pas pour une quelconque raison, il existe une couverture de la sécurité sociale, mais qui est inférieure au pro-mérite quand l’enfant vient. En fonction des présences des enfants ou des congés, les revenus de l’accueillante fluctuent ainsi d’un mois à l’autre. D’où cette volonté d’arriver à un seuil garanti de 75% de ses revenus, en-deçà duquel, l’on ne peut descendre. Ce système concerne les 2500 accueillantes subventionnées. »

Une législation dépassée

L’arrêté MILAC est une réglementation qui date de 2003, mais qui reprend lui-même des éléments plus anciens. « On se rend compte que les familles ont aujourd’hui de nouveaux besoins, que le financement du secteur et le fonctionnement de la société font que le système est devenu un peu obsolète et inadapté aux enjeux actuels », explique E. Gilson. Ces nouveautés seront sans aucun doute, un soulagement pour le secteur.

A lire aussi : Qui travaille dans les crèches ?



Commentaires - 9 messages
  • Bonjour,je suis accueillante d'enfant conventionnées.Ma question est: qu'en est-il pour les accueillantes conventionnées? Les co-accullantes?
    Nous nous sentons un peut mises de côté. Pourtant nous accueillons jusqu'à 10 enfants par jours à deux pendant 10h sans pause officielle .donc travaillons autant que les autres.
    Nous avons pourtant autant de frais que les autres: location du local, frais de déplacement,..
    Personnellement, je prie pour ne pas être malade ou me casser quelque chose ou que les enfants que je garde ne tombent pas malade parce que ça peut représenter un trou allant jusqu'à 1/3 de notre défraiement.
    J'espère que les choses vont vraiment s'arranger... J'avoue que tant que j'aurais peur d'être malade ou en congé,je n'ose espérer en un statut et de meilleurs conditions de travail.

    Gwenzebre jeudi 15 septembre 2016 19:58
  • bonjour, mais quand les accueillantes vont toucher réellement cet argent??? nous sommes le 15 septembre et mon service n'a pas encore eu aucune information par rapport au modalités du paiement. Il faut espérer que le gouvernement tienne ses promesses et que l'ONE donne l'argent au service. Mais à quand un véritable statut ??? En attendant un peu plus de considération et du respect pour notre travail serai le bienvenu

    Patience jeudi 15 septembre 2016 21:30
  • Bonjour, l'ex-Ministre madame Milquet avait obtenu 4 millions d'euros dans l'objectif d'offrir un "pécule de vacance" cette année à toutes les accueillantes. Changement de Ministre, changement d'objectif. Oui mais, les 4 millions font des petits sur le dos des travailleurs, comme Gwenzebre et Patience ??
    Vous affirmé que l'augmentation journalière est entrée en vigueur le 1 janvier 2016, c'est faut.
    Rien n'a été versé, on parle de rétroactif au 1 janvier, rien n'est sur.
    De plus, je ferai remarquer que le système actuel est complètement illégal, si une accueillante porte plainte au tribunal du travail, elle risque fortement de gagner. Pas de contrat de travail, pas de salaire, pas de récupération des heures supplémentaires(40 à 50 heures par semaine), pas de règlement de travail.... Que du contrôle de l'ONE qui ferait mieux d'investir de l'énergie pour le statut des accueillantes et d'arrêter d'être une direction qui chapeaute ce système à la belge qui en fin de compte n'est bon pour personne, surtout pour les petits bénéficiaires.

    guimauve vendredi 16 septembre 2016 00:20
  • Il semblerait que la prime pour 2016 qui est retro-active depuis janvier 2016 nous sera versé au prochain défraiement et ce tous les trimestres jusqu'à 2017, ensuite ont verra. Mais les vacances rémunérées....Je prend patience encore...

    Gwenzebre vendredi 16 septembre 2016 10:37
  • Bonjour à tous,

    Merci pour vos nombreuses réactions sur le sujet!

    Nous relayons les informations qui nous parviennent du secteur. Dès lors, n'hésitez pas à nous contacter (soit par mail, via notre page FB ou via notre formulaire de contact que vous trouverez sur notre site du Guide Social) pour nous faire part de vos suggestions, de vos informations (ou du manque d'information) concernant votre situation d'accueillant(e) dans le milieu de la petite enfance.

    Nous nous ferons un plaisir de relayer vos informations!

    Modérateur vendredi 16 septembre 2016 11:57
  • Bonjour ,je suis acceuilante et je voulais vous demandez si vous aviez des nouvelles sur les statuts ,car même nos assistantes sociales ne savent rien nous dire ! J adore mon métier ,mais j avoue que entre les congés des parents et les maladies des enfants je ne vais plus pouvoir tenir longtemps .Bien à vous

    fraise vanille vendredi 3 mars 2017 14:48
  • Bonjour,
    je suis accueillante conventionnée, la prime de 10% est arrivée le 20 mai 2017.ce qui représente 10 jours de congés payés du statut ouvrier.
    cette somme permettra à ma famille de partir quelques jours.
    J'ai 52 ans.
    attention: si vous exercez 35 ans comme accueillante vous aurez droit a la pension :

    lilablanc jeudi 15 juin 2017 15:40
  • Alors ne vous réjouissez pas trop vite , pour moi : je n'en bénéficierai pas comme 50% des accueillantes car nous avons plus de 46 ans.
    Je garderai mon statut de défraiement tant qu'il sera actif. lorsque mon statut changera je quitterai.

    Je vis dans une région défavorisée, ce qui fait que j'exerce de 7.30 a 17.30 et je nettoie de 20.00 à 22.30 du lundi au jeudi, vendredi 3.00 repassage et le weekend 6.00 + 3.00 courses.
    50+16+3+3= 72.00.
    Quel sera notre salaire?

    1500 EUROS BRUT
    Hors impôts physique.
    Arrêtons d'être des autruches, de nous étouffées la tête dans le sable.
    Bien à vous tous


    lilablanc jeudi 15 juin 2017 16:00
  • Bonjour,

    J'envisage d'être accueillante conventionnée.
    J'ai un contrat temps plein dans une entreprise.
    Si je donne mon c4, que se passera t'il au niveau de l'onem vu que je n'aurais pas de statut. Qu'en est il maintenant du défraiement, congé payé ou autres primes en ce moment pour une accueillante? merci d'avance

    doudou@home dimanche 10 septembre 2017 20:33

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.