Aide au retour retirée pour certains migrants

07/10/02

Les ressortissants des pays d’Europe Centrale et Orientale (Roumanie, Hongrie, Bulgarie, Tchéquie, Pologne ainsi que les Slovaques) ne bénéficieront plus de l’aide au retour.

L’aide au retour, octroyée pour les rapatriements volontaires, comprend le transport et une prime, payée au départ, de maximum 250 euros par adultes et 125 euros par enfant.

L’aide aux demandeurs d’asile déboutés ou aux personnes en séjour illégal originaires de ces pays représenterait un facteur attractif. Le Conseil des Ministres a donc décidé de retirer cette aide pour ces ressortissants.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus