36 maisons de repos wallonnes vont développer le modèle de gestion Tubbe

36 maisons de repos wallonnes vont développer le modèle de gestion Tubbe

Grâce au soutien de la Ministre wallonne de la santé, Christie Morreale, et de la Fondation Roi Baudouin, 36 maisons de repos et de soins de Wallonie bénéficieront, dès la rentrée scolaire, de l’accompagnement de coachs expérimentés pour développer le modèle Tubbe. Un budget total de 180.000 euros a été dégagé pour soutenir ces initiatives.

La pandémie du COVID-19 a révélé toute l’importance des contacts sociaux, et ce, quel que soit le lieu de vie. À cet égard, le modèle scandinave Tubbe (Tubbemoddelen) constitue une piste intéressante, créateur de lien social, d’autonomie et de mieux vivre ensemble, il propose un mode d’organisation des maisons de repos et de soins qui accorde une place prépondérante aux relations interpersonnelles. Les résidents sont encouragés à participer à la gestion de l’institution à travers le choix des activités quotidiennes proposées, les achats à réaliser ou la liste des repas, par exemple.

Les membres du personnel sont eux aussi impliqués et consultés, entre autres sur la manière de planifier et d’aborder leur travail. Ils sortent d’un rôle exclusif de soignant pour tendre vers celui d’accompagnant en se consacrant davantage aux contacts sociaux et aux activités. La direction passe quant à elle d’une posture de dirigeant à celle de coach.

Afin d’amplifier la diffusion de la démarche en Wallonie, qui existait déjà depuis 2017 sous forme d’expérience pilote, un appel à projets a été lancé début 2020 par la Fondation Roi Baudouin avec le soutien de la Ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale. À la suite de cet appel, un jury composé d’experts indépendants vient de sélectionner 36 établissements répartis dans toute la Wallonie (13 en province de Hainaut, 10 en province de Liège, 8 en province de Namur, 3 en province de Brabant wallon et 2 en province de Luxembourg) afin de mettre en place des projets qui témoignent tous d’une réelle volonté de donner davantage de voix aux résidents et au personnel.

Coachs expérimentés et communauté d’apprentissage

« La philospohie Tubbe bénéficiait déjà d’un intérêt manifeste de la part des établissements pour aînés avant la crise sanitaire grâce à son approche participative favorisant une meilleure qualité de vie pour tous ; résidents comme personnel. La crise du Covid-19 semble avoir amplifié cet intérêt puisque, malgré le contexte, de nombreuses candidatures ont été reçues. Les projets peuvent désormais démarrer, la porte reste également ouverte pour un nouvel élargissement de cette méthode », souligne la Ministre Morreale.

Le soutien dont bénéficieront les maisons de repos et de soins qui se lanceront prochainement dans l’aventure Tubbe se concrétisera sous la forme d’un accompagnement par des coachs expérimentés et la création d’une communauté d’apprentissage. Un comité de pilotage wallon composé de différentes parties prenantes, dont l’AVIQ, suivra l’évolution des projets.

Le modèle Tubbe a déjà été expérimenté en Belgique à l’initiative de la Fondation Roi Baudouin. Six projets pilotes ont été menés sur notre territoire, dont trois en Wallonie : la Résidence Régina (Moresnet), le Centre Sainte-Barbe (Seilles), La Reine-des-Prés (Marche-en-Famenne). Le modèle y a été introduit à des degrés divers, chaque institution envisageant elle-même la meilleure manière de l’appliquer, en collaboration avec le personnel, la direction, les résidents et leur entourage. À la suite d’une évaluation positive de ces projets, la Ministre Christie Morreale a décidé d’amplifier l’approche Tubbe en Wallonie, en collaboration avec la Fondation Roi Baudouin.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus