Entre 5.000 et 40.000€ pour lutter contre le stress chronique du personnel soignant

23/09/21
Entre 5.000 et 40.000€ pour lutter contre le stress chronique du personnel soignant

La crise Covid a exacerbé les manques de moyens financiers et humains que subit le secteur des soins. Une des réponses apportées pour y faire face est la création des Fonds pour des soins solidaires par la Fondation Roi Baudoin. Elle propose aux établissements de soins de candidater afin d’obtenir des moyens financiers pour lutter contre le stress chronique du personnel.

La Fondation Roi Baudoin a créé le Fonds pour des soins solidaires afin de répondre à la crise sanitaire. L’objectif est d’obtenir les ressources nécessaires pour assurer une continuité des soins et une qualité de vie même face à des épidémies comme celle du Covid.

Fatigue, stress... : un personnel à bout

Insuffler des moyens supplémentaires est une demande portée par le secteur des soins depuis plusieurs années qui s’est révélée encore plus urgente avec la crise sanitaire. C’est ce que vient appuyer le troisième volet de l’enquête de Sciensano concernant l’évaluation du bien -être des professionnel.le.s de l’aide et des soins. 951 professionnel.le.s y ont participé. De cette étude ressort un sentiment de fatigue fortement à très fortement présent chez 54% des sondés. Ils sont aussi 45% à déclarer être sous pression et 39% ne réussissent pas à se détendre suffisamment. La privation de sommeil touche fortement 36% des répondants et les troubles de la concentration 31%. En outre, 28% des répondants éprouvent des symptômes d’hypervigilance et 14% des sentiments d’anxiété.

Si le personnel soignant est à bout de nerfs, des problèmes physiques sont également présents. Un tiers (32%) des sondés éprouvent des douleurs musculaires et articulaires, 29% des maux de tête et 17% des problèmes d’estomac.

Ce mal-être a par ailleurs des conséquences sur le plan professionnel : 22% des répondants envisagent de cesser leur activité, contre 10% avant la pandémie. Un cinquième des sondés se sent isolé et seul 53% ont déclaré avoir le sentiment de faire partie d’une équipe. A peine un tiers pense pouvoir demander suffisamment de soutien et d’accompagnement. Si la majorité des participants (60%) à l’enquête a partagé ses pensées et émotions avec ses proches, ils ne sont qu’un tiers à s’être confiés à leur hiérarchie. La moitié déclare pourtant avoir besoin du soutien de ses chefs. Seuls 6% ont consulté leur médecin généraliste et 11% un psychologue ou autre professionnel de la santé.

-  A lire : Covid  : hausse du burn-out chez les infirmiers des urgences et des soins intensifs

Qui peut prétendre à ces fonds ?

Les fonds mis à disposition sont dédiés au soutien des maisons de repos et de soins, les hôpitaux et les établissements de soins résidentiels ainsi que les organismes qui les soutiennent en Belgique.

Avec cet appel, le Fonds pour des soins solidaires vise à soutenir des initiatives qui participent à la lutte contre les symptômes de stress chronique dans les structures de soins résidentiels. Ainsi, la sélection des projets se réalise, entre autres, sur base d’un contenu de projet qui offre une réponse en adéquation avec les besoins du personnel, d’une définition précise de la problématique et des besoins, de l’impact sur les conditions de travail et de bien-être ainsi que de la pertinence du budget.

Le soutien financier est fixé sur une fourchette allant de 5.000€ minimum à 40.000€ maximum.

Les dossiers de candidatures sont acceptés jusqu’au 9 novembre 2021 et l’annonce de la sélection sera accessible le 30 décembre 2021.

Retrouvez le dossier de candidature sur le site de la Fondation Roi Baudoin.

- A lire : Elio Di Rupo : "Revaloriser le personnel et améliorer ses conditions de travail"

T. A.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus