L'enseignement de promotion sociale fête ses 30 ans !

16/04/21
L'enseignement de promotion sociale fête ses 30 ans !

L’enseignement de promotion sociale fête, ce vendredi 16 avril 2021, le 30ème anniversaire du décret qui l’organise. « L’occasion de mettre en lumière ce magnifique outil de formation tout au long de la vie », a souligné la ministre de l’Enseignement de promotion sociale, Valérie Glatigny.

L’Enseignement de promotion sociale (EPS) offre des formations allant du CEB au Master via ses 152 établissements. Instituée par le décret du 16 avril 1991, son organisation sous forme de modules de cours donnés tant en journée qu’en soirée et son important maillage territorial – 260 implantations réparties sur tout le territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles – ainsi que le développement de son enseignement hybride – renforcé dans le contexte de la pandémie – permettent à tout adulte, quels que soient sa situation ou son âge, d’acquérir à son rythme de nouvelles compétences ou un diplôme.

Cet enseignement s’adresse par exemple aux personnes qui souhaitent changer de vie professionnelle, faire évoluer leur carrière, bénéficier d’une formation continue, retrouver un travail ou encore développer leur passion. Près de 145.000 apprenants suivent actuellement ces cours et formations.

- Lire aussi : Enseignement de promotion sociale : 2 millions € pour du matériel informatique

Favoriser la reconversion professionnelle

En outre, l’EPS propose un dispositif performant de valorisation des compétences acquises hors enseignement via, par exemple, une autre formation ou bien même via son métier. A titre d’exemple parmi tant d’autres, lors de la fermeture des entreprises Caterpillar (Gosselies) en 2016 et Lipton (Bruxelles) en 2019, l’EPS a participé à la validation de compétences pour les travailleurs licenciés afin de favoriser leur reconversion professionnelle. Ceux-ci furent par ailleurs informés de la possibilité de reprendre une formation tenant compte de leurs compétences acquises (ce qui permettait d’alléger leur parcours de formation).

Enfin, toujours à titre d’exemple, à la suite d’une convention signée par la ministre Valérie Glatigny, une formation dispensée par l’ASBL « Save my life » permet aux personnes formées de se voir délivrer un titre reconnu ainsi que l’agrément d’ambulancier de transport non urgent de patients.

« Ce 30ème anniversaire est aussi l’occasion de saluer le travail extraordinaire réalisé par l’ensemble du personnel, singulièrement en cette période difficile. Ils contribuent, par leur travail quotidien, à enrichir ce magnifique outil d’émancipation et d’épanouissement personnel », a pointé Valérie Glatigny, avant de conclure : « L’occasion aussi de souligner le courage et la détermination des étudiants de l’Enseignement de promotion sociale, à qui je souhaite plein succès, comme à l’ensemble des étudiants par ailleurs. »

- Lire aussi : L’enseignement de promotion sociale encore renforcé



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus