Le Resto du coeur carolo perd son label

Le Resto du coeur carolo perd son label

La fédération belge des "Restos du coeur" a décidé de retirer son label à son antenne de Charleroi. Le resto carolo serait trop politisé.

"Manque de contrôle social, absence de déontologie, exploitation politique de la pauvreté : le projet est loin d’être un modèle de bon fonctionnement", avait indiqué le président national Jean Blanchez début septembre. La fédération estimait qu’il ne convenait pas de laisser le resto ouvert 12 mois sur 12, était opposée à la distribution entièrement gratuite des repas sans paiement symbolique, et voulait dépolitiser son conseil d’administration.

Ce 17 septembre, le président a confirmé la décision, prise par son CA, au bourgmestre de Charleroi et au président du CPAS. En raison des reproches adressés depuis deux ans à Charleroi, reproches qui n’ont pas été pris en compte jusqu’ici, la ville se voit interdire provisoirement l’emploi du label "Resto du coeur".

Après avoir suspendu ses subsides, la fédération suspendra la fourniture de nourriture. Le local ne pourra plus non plus arborer le logo de l’association fondée par Coluche.

Le président du CPAS a assuré que la distribution des repas se poursuivrait, même sans ce label. Il indique aussi que des mesures allaient être prises pour régler ce différend. "L’essentiel est de pouvoir assurer le service des 350 à 400 repas par jour aux plus démunis", a-t-il indiqué à la Dernière Heure.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus