Maison de repos : taux d’absentéisme du personnel en hausse

Maison de repos : taux d'absentéisme du personnel en hausse

Le taux d’absentéisme du personnel augmente dans les maisons de repos. Si cela continue, la qualité des soins pourrait en pâtir.

La Fédération des opérateurs privés de l’hébergement de personnes âgées (Femarbel) constate une hausse du taux d’absentéisme du personnel dans les maisons de repos depuis le rebond de l’épidémie. Le manque d’effectifs pourrait entraîner des effets négatifs sur l’encadrement des résidents.

- [A lire] : Journée-type d’une aide-soignante en maison de repos

Hausse des contaminations

La hausse des contaminations constitue une des raisons principales à ce taux d’absentéisme. En effet, on dénombre de plus en plus de cas positifs au sein même du personnel. De même, de nombreux soignants en possession du certificat de quarantaine ne peuvent se rendre à leur lieu de travail car ils ont été en contact avec une personne contaminée ou sont contaminés mais asymptomatiques.

Les congés

Ensuite, les parents dont les enfants ne fréquentent plus l’établissement scolaire fermé en raison du Covid-19 ont le droit au congé quarantaine. Ce congé, que les employeurs ne peuvent refuser, préoccupe les directeurs de maisons de repos qui voient leurs équipes diminuer. "Nous avons déjà des échos de maisons qui se trouvent en difficulté de devoir accorder ce droit sans condition, mettant ainsi en péril le respect des normes d’encadrement", déclare la Femarbel à La Libre. Enfin, de nombreux membres du personnel ont pris congé après avoir reporté leurs vacances lors de la première vague de la crise sanitaire.

Ainsi, "vu le solde élevé des congés et la combinaison des autres motifs légitimes d’absences, les maisons de repos risquent rapidement de se trouver dans une impasse en matière d’effectifs disponibles", insiste la Fédération. Elle appelle les autorités à prendre des mesures urgentes pour pallier le manque de personnel afin de garantir un encadrement solide pour les résidents des maisons de repos.

- [A lire] : Maisons de repos : le calvaire des travailleurs et des résidents...



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus