Mémorandum 2014 : les revendications de la Fédération Wallonne des Soins Palliatifs

29/04/14
Mémorandum 2014 : les revendications de la Fédération Wallonne des Soins Palliatifs

Quelles sont les revendications de l’ASBL « Fédération Wallonne des Soins Palliatifs » concernant le secteur psycho-médico-social pour la prochaine législature ?

Au travers d’un mémorandum en 12 points, la FWSP demande aux autorités de promouvoir des soins palliatifs de qualité accessibles à tous.

Identification anticipée du patient

Dans un premier temps, la FWSP souligne la nécessité de pouvoir identifier plus tôt les patients palliatifs. D’après l’association, « beaucoup de patients ne bénéficient de soins palliatifs que dans les dernières semaines, les derniers jours, voire les dernières heures de leur vie. C’est une réalité vécue au sein de toutes les équipes spécialisées en soins palliatifs ».

Nouvelle définition du patient en soins palliatifs

La Fédération souligne qu’il est nécessaire d’adapter les offres de soutien aux besoins du patient et de ses proches, quel que soit le lieu de vie du patient. En ce sens, elle propose une redéfinition de la notion de patient en soins palliatifs et indique qu’il est primordial de conserver comme priorité la qualité de prise en charge de ce dernier.

Renforcer les moyens des équipes spécialisées

Un renfort dans les équipes de soins palliatifs spécialisées est une « nécessité » pour la Fédération. La FWSP demande également l’octroi d’un juste financement à ces équipes afin notamment d’assurer la mise en œuvre des lois relatives à la fin de vie ou encore de rencontrer les besoins « du terrain » (patient, ses proches et soignants).
En complément, il est urgent selon le Mémorandum de garantir les emplois menacés au sein des associations en matière de soins palliatifs, y compris ceux de la Fédération.

Cohérence des politiques

Les soins palliatifs sont concernés par la sixième réforme de l’état précise la FWSP. Dans cette perspective, il est primordial de garantir le financement des matières palliatives faisant l’objet du transfert de compétences, de développer un régime de financement structurel et récurrent pour les associations concernées, et de définir une politique cohérente et concertée de développement de l’accompagnement palliatif, tenant compte des besoins du patient et de ses proches.

Par ailleurs, la FWSP met l’accent sur la nécessité de reconnaître et d’améliorer la formation (de base et continue) des soignants en soins palliatifs. Elle insiste également sur le fait de contrôler la qualité des formations palliatives exigées au sein des différents secteurs, et sur le développement d’une réelle politique de recherche et développement en soins palliatifs.

A.M

Lire le mémorandum

Retrouvez notre dossier spécial Elections 2014 avec les mémorandums politiques du secteur parus jusqu’à maintenant et les programmes politiques décryptés chaque semaine !



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus