Secteur des soins : plus de 7.500 déclarations de maladie professionnelle

Secteur des soins: plus de 7.500 déclarations de maladie professionnelle

Plus de 7.500 soignants ont introduit une déclaration de maladie professionnelle liée au Covid-19. Ce chiffre révèle l’impact de la crise sur le personnel de la santé.

Depuis le début de la pandémie jusqu’au 21 octobre, il y a eu au sein du corps médical plus de 7.500 déclarations de maladie professionnelle en raison du Covid-19 à la Fedris, l’agence fédérale des risques professionnels. Voilà ce qui ressort d’un document du ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke (sp.a), relayé par La Libre. Ce rapport est un exposé d’orientations politiques qu’il devra présenter la semaine prochaine devant la Chambre pour la nouvelle législature.

- [A lire] : Covid-19 : la santé mentale du personnel soignant en péril

"Nous devons prendre soin des soignants”

Les données montrent à quel point les acteurs des soins de santé ont été touchés par le virus. Conscient de la gravité de la situation, Frank Vandenbroucke a annoncé dans sa note quelques mesures concernant la santé des soignants.

Le ministre de la Santé a déclaré porter une attention particulière au bien-être du corps médical : "En tant que gouvernement, nous devons […] prendre soin des soignants. Il y a un besoin croissant de conseils psychosociaux pour le personnel soignant, et de mesures pour les soutenir dans les tâches importantes qu’ils remplissent dans cette crise”, insiste-il dans son exposé retransmis par La Libre. Sans entrer dans les détails, il explique que pour éviter des scénarios catastrophe, il mettra tout en œuvre pour porter secours aux soignants : “En tant que gouvernement, nous souhaitons […] avec les autres autorités, élaborer un cadre qui permettra à court et à long terme aux prestataires de soins de trouver rapidement de l’aide et de l’assistance lorsqu’ils sont eux-mêmes en demande de soins ou que leur résilience est menacée.”

Un plan d’action interfédéral

Concernant les enjeux liés au Covid-19, un plan d’action interfédéral est en cours d’élaboration. Selon les directives du ministre, ce plan inclut entre autres l’urgence de “préserver les soins de santé” en apportant une aide financière au secteur des soins et en renforçant les conventions les hôpitaux et les maisons de repos. Il comprend également la nécessité d’une prévention efficace par un nombre suffisant de testings et par un soutien aux entités fédérées pour le tracing.

- [A lire] : Mesures sanitaires : “L’opinion du personnel de première ligne compte !”



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus